U-V
 

Nous avons besoin de vous

 

U

 
UDJASJU  ou  Udjaschu   Voir OUEDJASHOU.
 
UDUL-KALAMA  ou  Utul-Kalammak  Roi d'Ourouk de la Ière dynastie vers 2630 à  ? ou vers 2620 av.J.C, fils de Our-Nungal I à qui il succéda. Aucun grand mythe ne lui est rattaché, contrairement à ses illustres prédécesseurs. Selon la Liste Royale Sumérienne il aurait régné 15 ans.
 
UGAL  Voir OUGAF.
 
UHHA-ZITI  ou  Uhhazidi  ou  Utta-Ziti  ou  Uḫḫazidi  Roi de l'Azawa de vers 1335 à vers 1320 av.J.C. Il monta une coalition contre les Hittites avec l'aide du royaume d'Ahhiyawa et de la ville de Milet. En 1322, l'Empereur Hittite Moursil II (ou Mursil ou Mursili, 1321-1295) lança une grande expédition et mit deux ans à battre l'Arzawa. La capitale, Apasa (ou Amasa) fut prise. Selon les déclarations de Moursil II, 65.000 habitants d'Arzawa furent expulsés vers le pays Hittite. La coalition fut défaite, mais le royaume d'Ahhiyawa n'est pas mentionné dans les territoires soumis. Au contraire, ce fut Uhha-Ziti et ses deux fils, Piyama-Kurunta et Tapalazunauli qui avaient combattu auprès de lui, qui se réfugièrent au Ahhiyawa. Moursil II exigea alors leur extradition, le Roi d'Ahhiyawa se plia à la demande et renvoya les fugitifs à Moursil II. Le royaume d'Arzawa fut alors divisé entre ses anciens vassaux, les royaumes : De la rivière Seha, d'Hapalla (ou Hanballa) et Mira (ou Mira-Kuwaliya et son histoire suivit désormais celle des Hittites.
 
UKKUTAHISH  ou  Ukku-Tahish   Roi de l'Élam de la dynastie d'Awan vers 2350 av.J.C.
 
ULAMBURIASH  ou  Ulam-buriaš  ou  Ulam-Buriash  ou  U-la-Bu-ra-ra-ia-AS  ou  U-lam-Bur-AS  Roi de Mari, d'Hana et de Babylone de la dynastie Kassite de 1483 à 1475 ou v.1450 av.J.C. Il fut un des fils de Burnaburiash I. Il succéda à son frère Kashtiliash III. Son règne marque le moment où le royaume Kassite s'étendit à l'ensemble du Sud de la Mésopotamie. Selon la Chronique des premiers Rois, il profita de la fuite en Élam du Roi du pays de la Mer, Ea-gamil (1460- ?), qui dominait le Sud de la Babylonie, pour s'emparer de ses terres. Par contre nous ne savons pas vraiment pourquoi et comment se passa cette fuite d'Ea-gamil, l'hypothèse retenue par les spécialistes est qu'elle fasse suite à un conflit avec Ulamburiash. Ce dernier serait alors le premier Roi Kassite à dominer la Babylonie entière. Son neveu Agum III lui succéda.
 
ULDES  ou  Uldin   Co-Roi des Huns de 400 à 412 ap.J.C avec Donatus.
 
ULIB   Roi de Kish de la IIe dynastie, vers 2570 av.J.C. Il fut l'avant dernier Roi de la dynastie.
 
ULPIA  Sévérina  Impératrice Romaine. Fille d'Ulpius Crinitus, elle fut l’épouse de l’Empereur Aurélien  (269-275).
 
UMM EL-QAAB  Voir OUMM EL-QAAB.
 
UMM QEIS  ou  Umm Qais  Voir GADARA.
 
UNPAHASH-NAPIRISHA  Roi d'Élam de la dynastie des Igehalkides de vers 1365 à vers 1360 av.J.C.
 
UNTASH-NAPIRISHA  ou  Ountash-Napirisha  Roi d'Élam de la dynastie des Igehalkides de vers 1345 à vers 1305 av.J.C, fils de Humban-Numena. La Dynastie des Igehalkides fut marquée par son règne, il fut aussi Roi de Suse et d'Anshan. Il fut surtout connu pour avoir fait construire à quelques kilomètres de Suse la cité de Dûr-Untash (Choga-Zambil), centre cultuel dédié au Dieu de Suse Inshushinak et à son homologue d’Anshan Naparisha. Cette cité bâtie dans l'espoir de fédérer la religion Élamite, fut éphémère. Il épousa  Napir-Asu. (Voir Persee, Élam).
 
UR  ou  Our  Ville de basse Mésopotamie, située près de l’ancienne embouchure de l’Euphrate, sur sa rive droite, elle était à sa création située très près de la mer. Elle fut fondée au IVe millénaire. À la période des Dynasties Archaïques, les premiers grands souverains attestés sont A-Kalam-Dug (2590-2570) et Mesh-Kalam-Dug (2570-2560) dont les tombeaux ont été retrouvés dans le cimetière royal avec de fabuleuses richesses. La Première Dynastie d'Ur fut fondée par Mesh-Ane-Pada (2560-2525). Il s'empara des villes de Kish et de Nippur et exerça son hégémonie sur la Basse Mésopotamie. Son fils A-Ane-Pada (2525-2485) poursuivit l'extension du territoire. La puissance d'Ur s'effrita peu après, sous les règnes de Mes-Ki’Ag-Nuna (2485-2450), Elulu (2450-2445) et Balulu (2445-2430) qui perdirent le contrôle de l'Empire et se firent envahirent par les Élamites.  Nous ne savons presque rien de la seconde dynastie d'Ur, qui débuta juste après. La citée fut dominée par le Roi de Lagash E-Anna-Tum (v.2455-2425), puis le Roi d'Ourouk Lougal-Kinise-Dudu (2400-v.2380). Enfin c'est le Roi d'Oumma Lougal-Zaggesi (v.2340-2316), fondateur de la troisième dynastie d'Ourouk, qui exerça sa domination sur la ville. Il fut renversé par Sargon d'Akkad (2334-2279) qui fonda un Empire englobant Ur et ses territoires, qui dura un siècle. Durant cette période, Ur participa à des révoltes contre les Rois d'Akkad, qui furent toutes matées sévèrement. La période de la IIIe dynastie d’Ur, fondée par Our-Nammou (2112-2095) fut pour cette capitale de l’Empire Sumérien (du XXIIIe au XXIe siècle) une ère de prospérité. En 2007-2006, la ville fut détruite sous Ibbi-Sin (ou Ibbi-Sîn, 2028-2004), par le Roi Élamite Kindattu. Elle passa ensuite sous la domination des Rois de Babylone, dont le premier conquérant fut Hammourabi (1761-1750) et suivit la même histoire. Elle fut restaurée plus tard par le Roi Nabuchodonosor II (605-562). (Voir Mésopotamiee, Sumer, Ur).
 
UR-A  ou  Ura  Voir OUR-A.
 
URANIUS  ANTONINUSS   Voir Antonin d'Émèse.
 
UR-BABA   ou  Ur-Bawa  ou  Ur-Ba'u  Voir OUR-BAU.
 
URHI-TESHUB  Voir  MOURSIL III.
 
URKAI  Voir OUKA.
 
URKESH  ou  Urkeš  ou  Urkish  ou  Urkesch, en arabe : تل موزان   Tell Mozan. Ville de Mésopotamie qui est identifiée aujourd'hui avec le site de Tell Mozan, près de l'embouchure de l'oued Da'a, en Haute-Mésopotamie au pied du Taurus, dans le Nord-est de la Syrie, près de la ville moderne de Kameshli (Gouvernorat d'Al-Hasaka) près de la frontière avec la Turquie. Ce fut le berceau de la civilisation Hourrite. Le Dieu Hourrite, Kumarbi (ou Kummarbi ou Kummurwe), Dieu de la Nature et père des Dieux avait, selon la mythologie Hourrite, son lieu de résidence dans la ville. (Voir Mésopotamieie, Urkesh).
 
UR-GAR  Voir OUR-GAR.
 
UR-LUMA  ou  Urluma   Voir OUR-LOUMA.
 
URTAKI  ou  Urtak   Roi d'Élam de 675 à 663 av.J.C. Il dut s’emparer du pouvoir après une guerre civile, qui mit en scène Humban-Haltash II, fils du précédent Roi, qui fut tué par un autre prétendant Shilhak-Inshushinak II qu'Urtaki força à l'exil. Pour se renforcer, il se présenta comme allié aux Assyriens, en envoyant un ambassadeur permanent à Ninive. Son attitude fut inacceptable pour les autres Princes Élamites et l’un d'eux, Tempt-Humban-Inshushinak (663-653) le chassa du trône. (Voir Perse, Élam, Urtakiki).
 
URUK  Voir OUROUK.
 
URUMELEK  ou  Urumilki  Voir ORMELEK.
 
URUMUSH  Voir RIMUSH.
 
URZIGURUMASH   ou  Tazzigurumash   Voir OUR-ZIGURUMASH.
 
USHI  ou  Ushshi  Roi de Mari et du Hana de la dynastie Kassite de 1680 à 1672 ou vers 1650 av.J.C, fils de Kashtiliash  I. Son frère Abitialiash lui succéda.
 
USHPIA  ou  Ušpia  Premier Roi d'Assur de la IIe dynastie, vers 2180 ou v.2150 ou 2086 on trouve aussi 2030 ou 2020 ?. Il fut le 17e Roi nomade d’Assur et le fondateur du temple de la ville. De cette IIe dynastie, il sera le seul Roi avec son fils Apiashal (ou Apiašal, v.2150) qui lui succéda.
 
USI-WATARAR  Roi de Kish de la Ve dynastie en 2334 av.J.C. Il batailla le pouvoir avec trois autres prétendants.
 
USK  Roi d'Oumma de vers 2425 à vers 2400 av.J.C. Il est donné comme Ensi (Prince) d'Oumma dans les textes de Lagash. Il est le premier qui déclara la guerre à Lagash en déplaçant la borne qui fixait les limites des territoires contrôlés par les deux villes, afin d'intégrer la Gu-Edinna dans sa Principauté. Il eut deux enfants dont En-A-Kale qui lui succéda.
 
USSUR-AWASSOU  Roi d'Eshnunna vers 1940 av.J.C.
 
UTU-HEGAL  Voir OUR-HEGAL.
 
UVAR KSHATRA  ou  Oumakishtar  Voir CYAXARE.
 
UZZIAH  Voir AZARIAS.

 

V
 
VABALLATH   Voir WAHBALLAT.
 
VAHAGN  Roi d'Arménie en 520 av.J.C. Fils de Tigrane I. Il eut deux enfants, son fils Arhaviene lui succéda.
 
VAHE  Roi d'Arménie vers 330 à 321 av.J.C. Fils de Van. Sous son règne l'Arménie fut divisée en deux : La grande Arménie et la petite Arménie (Sophême), division qui dura jusqu'en 69.
  
VAHRÂM  Voir BAHRÂM.
  
VAKHTANG  ou  Wakhtang I  Tête de Loup  ou  Vakhtang  Gorgasali   Roi de Géorgie de la dynastie Bagratide de 447 à 522 ap.J.C. Il fut le fils de Mihrdat V. En 460, il fonda la ville de Tbilissi et en fit la capitale. Il fit proclamer l’autocéphalie de l’église orthodoxe Géorgienne. Il mena la lutte de libération du pays sous le joug des Perses Sassanides et étendit son royaume à toute la Transcaucasie (Géorgie, Arménie, Azerbaïdjan auj.). Mais en 483 et 484, le pays fut ravagé par des expéditions punitives des Perses. Après un court exil en Lazica (ou Lazistan, l'ancienne Colchide), en 485, Vakhtang fit la paix avec les Perses et revint en Karthlie. Cependant, il refusa de se joindre à eux dans une nouvelle campagne militaire contre Byzance et en 502, le Roi Perse Kavadh II (ou Kavad ou Kobad ou Cabades, 502-531) attaqua la Karthlie. Lors de la bataille, Vakhtang fut blessé mortellement, il fut enterré à Mtskheta. Son fils Dachi I lui succèdera (502-514). Vakhtang Gorgasali devint le héros national des Géorgiens. De nombreuses légendes et chansons folkloriques furent créées en son honneur et perdurent encore aujourd'hui. (Voir Asie Mineure, Colchide, Ibérie, Vakhtang I).
 
VALAMIR  Roi des Ostrogoths jusqu’à 469 ap.J.C. Fils de Vandalarius.
 
VALARAVANS  Roi des Ostrogoths vers 400 ap.J.C. Fils de Vultulf. Il eut un enfant Vinitharius (Roi vers 425).
 
VALARSACE  ou  Valarchak  ou  Valarshak  ou  Valarsace d’Arménie  ou  Vologases  ou  Vagharsh  (en Arménien : Վաղարշակը). Co-Roi d'Arménie de 378 à 386 ou 384 à 386 ap.J.C avec son frère Arsace III. Il fut le fils de Pap et de Zarmandoukht (ou Zarmandukht). Il épousa la fille de Sahak I de la dynastie Bagratouni, Seigneur de Sper, qui succéda à son probable père Smbat II comme Aspet (Maître de cavalerie) et Thagadir (Pose-couronne) des Rois d'Arménie. Il mourut en 386 en même temps que le Régent Manouel Mamikonian ce qui laissa Arsace III seul au pouvoir.
 
VALASH  Voir PALASH.
 
VALENS  Nom de 2 Empereurs Romains.  VALENS  co-Empereur Romain du 08-10-316 à 11-316 ap.J.C, il fut exécuté.  VALENS  FLAVIUS  (né en 328 ap.J.C) Empereur d’Orient du 28-3-364 au 09-8-378. Il fut associé au pouvoir avec son frère Valentinien I (pour l’Occident) qui lui confia les provinces Orientales. Il eut à lutter contre les Wisigoths, dont un groupe le vaincu près d’Hadrianopolis le 9 août 378 et fut tué dans la bataille. Il épousa Albia Domnica.
 
VALENTINIEN  Nom de 3 Empereurs Romains.  VALENTINIEN  I  FLAVIUS  VALENTINIANUS  (né en 320 ap.J.C) Empereur Romain du 26-2-364 au 28-03-364, puis Empereur d’Occident jusqu’au 24-8-367, puis co-Empereur d’Occident jusqu’au 17-11-375 avec Gratien. Il fut proclamé par l’armée, il s’installa à Milan et s’associa son frère Valens pour l’Orient. Il chassa les Alamans de Gaule. Il favorisa l’économie et contrôla la bureaucratie. Il épousa : Marina Sévera, dont il divorça et épousa en 369, Justina (morte en 388). Il eut un enfant du 1er mariage, Gratien Empereur (367-383) et quatre enfants du 2e mariage dont : Valentinien II et Flavia Galla qui épousa l’Empereur Théodose I.  VALENTINIEN  II  FLAVIUS   VALENTINIANUS  (né en 371 ap.J.C)  co-Empereur d'Occident du 17-11-375 au 15-8-383 avec Gratien, puis Empereur d'Occident jusqu’au 28-8-388, puis à nouveau co-Empereur d'Occident jusqu’au 15-5-392 avec Théodose I. Fils de l’Empereur Valentinien I, il partagea le gouvernement de l’Illyrie avec son demi-frère Gratien, sa mère Justina gouverna à sa place. Son tuteur le fit étrangler.  VALENTINIEN  III PLACIDIUS  VALENTINIANUS  (né en 419 ap.J.C) Empereur d'Occident du 23-10-425 au 16-3-455. Fils de Constance III, il succéda à Honorius. Il demeura dans la dépendance de Théodose II (402-450) Empereur d’Orient. Il laissa les Barbares s’installer en Bretagne et en Afrique. Il épousa en 437, Licinia Eudoxia, fille de l’Empereur Théodose II. Il eut deux enfants, Eudoxia qui épousa le Roi des Vandales Huneric (477-484) et Galla Placidia la Jeune qui épousa l’Empereur d’Occident Olybrius (472). Il fut assassiné par Maxime Pétronius I.
 
VALERIA  Nom d’1 Princesse et de 2 Impératrices Romaines.  VALERIA  Maximilia  Impératrice Romaine. Fille du 1er mariage< de l’Empereur Galère (305-311), elle épousa l’Empereur Maxence (306-312).  VALERIA  Messalina  Princesse Romaine, fille de Marcus Valerius Messalla Barbatus, elle fut la 3e épouse du futur Empereur Claude I (41-54) en 38 ap.J.C. Elle eut deux enfants avec lui : Octavia qui épousera l’Empereur Néron et Claudius Britannicus (41-55 assassiné).  VALERIA  Messalina   Impératrice Romaine. Elle fut la 2e épouse de  l’Empereur Néron(54-68) et fut la seule à lui donner un enfant, Claudia. 
 
VALERIEN  Nom d’1 Empereur et d’1 César Romains.  VALERIEN  I  l’Ancien  PUBLIUS  LICINIUS  VALERIANUS   (né en 193 ap.J.C) Co-Empereur Romain du 22-10-253 à 260, porté au pouvoir par l’armée, il s’associa son fils Gallien pour l’Occident. Il persécuta les Chrétiens et confisqua les biens des riches. Il fut prit à Édesse et mis à mort par le Roi des Perses Châhpûhr I (241 à 272). Il épousa Egnatia Mariniana. Il eut deux enfants dont Gallien.   VALERIEN  II  le Jeune   César de 256 à 258 ap.J.C. Fils de l’Empereur Romain Gallien (253-268).
 
VALIA  Voir WALLIA.
 
VAN  Roi d'Arménie vers 350 av.J.C. Fils de Paigam. Il eut un enfant Vahé qui lui succéda.
 
VANDALARIUS  ou  Videric  Roi des Ostrogoths vers 450 ap.J.C. Fils de Vinitharius. Il eut trois enfants dont Valamir (Roi  ?-469) et Théodomir  (Roi, 469-474).
 
VANDALE  Nom donné à divers groupements de Germains orientaux, en particulier aux Hasdings et aux Silings. Mêlés à d’autres barbares, ils franchirent le Rhin en 406 ap.J.C et pillèrent la Gaule, puis l’Espagne où ils se regroupèrent sous un Roi unique. Sous Geiseric (428-477), il passèrent en Afrique abandonnant l’Espagne aux Wisigoths. Ils s’installèrent en Numidie et prirent Carthage en 439, puis les îles : Baléares, Corse, Sardaigne et Sicile. Les Vandales Ariens persécutèrent les Catholiques, surtout sous Huneric (477-484). Ils s’établirent dans les villes, après avoir confisqué les grands domaines et ils perdirent leurs qualités guerrières. Le Byzantin Bélisaire, les vaincu en 533 en Afrique et en 534, sous l’Empereur Justinien I, le Roi Vandale Gélimer se rendit et l’Afrique devint Byzantine.
 
VARDANDOUKHT  ou  Vardandukht  ou  Vardanduxt  Reine d'Arménie, elle fut la fille du du grand Sparapet (Général en chef), Manouel Mamikonian (ou Emmanuel Mamikonian) et elle épousa en 379 ap.J.C le Roi d'Arménie Arsace III (384-389). Ce fut pour mettre fin à l'anarchie politique dans le pays que Manouel, puissant Régent en charge de l'Arménie, maria sa fille à Arsace III. Par ce mariage, Vardandoukht devint une femme influente dans la société Arménienne. On ne sait pas trop quelles relations elle eut avec Arsace III car elle ne lui donna pas d'enfants.
 
VARAZ-BAKOUR  ou  Varaz-Bakur  ou  Varaz-Bakar  Nom de deux Rois de Géorgie/Ibérie de la dynastie Sassanide.  VARAZ-BAKOUR  I  ou  Aspacures  II  ou  Aspagour  ou  Aspagur  (En Géorgien : ვარაზ-ბაკურ I) Roi de Géorgie orientale de 363 à 365. Il fut installé sur le trône à la place de Saurmag II par le Roi Sassanide, Châhpûhr II (ou Šāpūr ou Shapur ou Sapor, 309-379). Il était l'oncle paternel de Saurmag II. Il fut décrit comme "un homme impie et un ennemi de la foi" par le chroniqueur Géorgien Leonti Mroveli et qu'il avait des sympathies religieuses pour le Zoroastrisme, ce qui connote son orientation politique pro-Iranienne. Cette intervention Sassanide dans le Caucase suscita une réaction Romaine et en 370, l'Empereur Romain Valens (364-378) envoya dans la région douze légions, soit environ 12.000 hommes commandées par Terentius. Varaz-Bakour I fut vaincu et proposa la paix à son cousin, sur la base d’un partage du royaume. Il précisait toutefois qu'il serait obligé de garder sa vassalité aux Sassanides, car son fils, Vitra, était otage à la cour de Châhpûhr II. Rome accepta le compromis et en 370 la Géorgie se trouva partagée en deux zones : La Géorgie occidentale (ou la Lazique) et les régions proches de la frontière Arménienne, qui fut gouvernée par Saurmag II, vassale des Romains, et la Géorgie orientale, vassale des Sassanides et qui restait la propriété de Mihrdat III (ou Mirdat ou Mithridate), le fils et successeur de Varaz-Bakour I.   VARAZ-BAKOUR  II  ou  Aspacures  III  ou Aspagour  ou  Aspagur  (En Géorgien : ვარაზ-ბაკურ II)  Roi de Géorgie de la dynastie Sassanide de 380 à 394. Il succéda à son père Mihrdat III et il fut marié à la fille de Tiridate I, son successeur. Au cours de son règne, l'Empire Romain signa la paix d'Acilisène (Généralement daté de 387) avec les Sassanides, dans laquelle ils admirent la perte de l'Iberie et d'une grande partie de l'Arménie. Les Chroniques Médiévales Géorgiennes précisent que le Roi de Perse Sassanide envoya contre Varaz-Bakour II une armée et qu'il dut céder les territoires du Ran et du Mowaca et lui payer un tribut. De son union avec la fille de Tiridate I il eut deux fils : Mihrdat IV (Roi, 409-411) et Tiridate (ou Tirdat). Toujours selon les Chroniques, il aurait épousé une seconde femme, la fille de Bacurius, Vitaxe (vice-Roi) de Gogarène (ou Gougark ou Gugark, province d'Arménie) et d'une fille de Miriam III d'Ibérie, qui fut la mère de Pharasman IV (Roi, 406-409). À sa mort, ses deux fils étant encore trop jeunes pour régner, son beau-père Tiridate I (ou Tirdat, 394 à 406) lui succéda.
 
VARAZDAT  ou   Vasazdad  ou  Varasdates  (en Arménien : Վարազդատ)  Roi d'Arménie de la dynastie Arsacide de 374 à 378 av.J.C. Ce fut un Prince Arménien neveu de Pap, petit fils de Tigrane VII, fils de Anob, selon Cyrille Toumanoff qui se base sur les écrits de Saint Mesrop Mashtots (Prêtre et historien de Nersès I le Grand). Il grandit à Rome et il commença son règne sous la régence de Mouchel Mamikonian (ou Musel ou Mouchegh ou Muchel ou Moušeł, en Arménien : Մուշեղ Մամիկոնյան). Le Roi Perse, Châhpûhr II (ou Shapur, 309-379), n'ayant pas réussit sur le champ de bataille à vaincre les Romains, il proposa à l'Empereur Valens (364-378), en 375, que l'Arménie qui était une perpétuelle source de problèmes entre les deux Empires soit évacuée, ou que les forces Romaines se retirent de la partie occidentale de la péninsule Ibérique et du Caucase. L'Empereur Valens rejeta la proposition. (Voir Asie Mineure, Arménie, Varazdat).
 
VARDANÈS  Nom de 2 Rois des Parthes Arsacides.  VARDANÈS  I  ou  ARSACE XX   Roi des Parthes Arsacides de 40 à 45 ou 47 ap.J.C. Fils d’Artaban III. Il reprit le contrôle de Séleucie du Tigre qui était devenue indépendante sous le règne de son père. Il passa son règne à combattre son frère Gotarzès II. Il fut assassiné durant une partie de chasse. (Voir Perse, Parthes, Vardanès I).  VARDANÈS  II   Roi d'une partie des Parthes Arsacides de 55 à 58 ap.J.C. Fils de Vologèse I il mena une insurrection contre lui et se déclara Roi d'une partie de l'Empire Parthes et occupa Ecbatane. mais il fut assez rapidement maté.
 
VARDYLIS   Voir BARDYLIS.
 
VARNA   Voir ODESSOS.
 
VARET   Voir IARET.
 
VASAZDAD  Voir VARAZDAT.
 
VASCHADAG   Roi d'Arménie vers 1400 av.J.C.
 
VASE CANOPE  Ils contenaient les viscères des momies qu'ils accompagnaient dans leur voyage vers l'au-delà. Ce fut à la fois des objets d'art et des talismans. D'après les croyances religieuses de l'Égypte antique, il suffisait de placer les vases canopes dans les tombes à côté des défunts pour leur garantir une protection magique. Leur nom vient d'une cité près d'Alexandrie, Canope, où les habitants adoraient un Dieu Osiris ayant la forme d'une jarre surmontée de la tête de la divinité. En calcaire, en albâtre, en terre cuite, en bois ou en faïence, ces récipients contenaient les viscères du mort, plus exactement le foie, les poumons, l'estomac et les intestins. (Voir Égypte, Vase canope).
 
VASSAL Personne ou état lié à un souverain par obligations : De foi, d’hommage et quelques fois financière. Le vassal bénéficiait de la protection en échange de son dévouement.
 
VATCHÉ  ou  Watche  ou  Vač'e  ou  Vache  ou  Vach'e  Nom de deux Rois d'Ibérie/Géorgie.  VATCHÉ  I  (En Géorgien : ვაჩე I)  Roi d'Ibérie de la dynastie Arsacide de 216 à 234 ap.J.C. Il fut le fils de Rev I à qui il succéda. Il n'est lui aussi connu exclusivement que des Chroniques Médiévales Géorgiennes. VATCHÉ  II  ou  Datschi  ou  Dachi  ou  Darchi  ou  Darchil  (En Géorgien : ვაჩე II) Roi de Géorgie de la dynastie Bagratide de 502 à 514 ou 522 à 534 ap.J.C. Il fut le fils de Vakhtang I à qui il succéda. Il lança une rébellion avortée contre l'hégémonie Perse, puis il prit une ligne plus conciliante avec ses suzerains Iraniens. De son château d'Ujarma en Kakheti, il fit des efforts particuliers avec l'aide de missionnaires pour Christianiser ses sujets des montagnes. Il est également crédité d'avoir agrandi la ville de Tbilissi et terminé la construction de sa citadelle qui avait été fondée par son père. Le Catholicos Petré (ou Pierre), étant mort, le Roi installa son successeur Samuel (ou Samouel) à Mtskheta, l’ancienne capitale royale qui devint désormais le centre religieux du pays. Son fils, Bakour II lui succéda.
 
VENETE  Nom porté par divers peuples dans la région du Nord-est de l’Italie avant à l’occupation Romaine. Les Vénètes du Nord de l’Adriatique ont laissé des témoignages archéologiques.
 
VERCASSIVELLAUNUS  Chef des Arvernes, mort en 52 av.J.C, il commanda l’armée Gauloise de secours pendant la bataille d’Alésia, il fut battu et capturé par les Romains en 52.
 
VERCINGETORIX  Chef Gaulois des Arvernes de 72 à 46 av.J.C. D’une noble famille, influent, il obtint en 52 le commandement des Gaulois révoltés. Il adopta la tactique de la terre brûlée devant César. Il s’enferma dans Gergovie, résista aux assauts Romains, puis dans Alésia où il fut vaincu après un siège très dur. S’étant livré, il orna le triomphe de César six ans plus tard et fut exécuté.

 

VERMINANA  Roi des Masaesyles en 203 av.J.C, fils de Syphax.

 

VERUS  LUCIUS  AURELIUS  VERUS  ARMENIACUS  PARTHICUS  (né en 130 ap.J.C) Co-Empereur Romain 07-3-161 à 02-169 avec Marc Aurèle. Il fut adopté par Antonin le Pieux (138-161), associé à Marc Aurèle qui ne lui laissa pas de réels pouvoirs. Fils du César et Consul Lucius Ælius Verus Cæsar. Il épousa en 164, Annia Aurélia Galéria Lucilla, fille de l’Empereur Marc Aurèle (morte en 172).

 

VESPASIEN TITUS  LAVIUS VESPASIANUS  (né en 9 ap.J.C) Empereur Romain du 01-07-69 au 24-6-79. Fils de Titus Flavius Sabinus. Il fit une brillante carrière militaire, il réprima une révolte en Judée et fit une campagne en Bretagne. Quand l’armée d’Orient à Alexandrie le désigna comme Empereur, il laissa à son fils Titus la poursuite du siège de Jérusalem. Il fut le fondateur de la dynastie Flavienne. Il ouvrit les portes du sénat aux provinciaux. Il réprima des soulèvements en Gaule menés par Civilis et Sabinus en 69-70 et la Commagène fut occupée en 72. Il épousa en 39  Flavia Domitilla I, fille de Flavius Liberalis et eut quatre enfants : Domitilla II, Domitilla III qui épousa le Consul Titus Flavius Clemens (mort en 95), fils d’un de ses frères, et Titus et Domitien qui lui succédèrent

 

VÉTRANIO  Empereur Romain d’Occident usurpateur de 03 à 12-350 ap.J.C. Il épousa Flavia Constantia, fille de l’Empereur Romain Constantin I. Il abdiqua et mourut en 356.

  

VIBIA Sabina  Impératrice  Romaine, fille de Lucius Vibius Sabinus, elle fut l’épouse de l’Empereur Hadrien (117-138), elle mourut en 136. ap.J.C.

     

VICTOR FLAVIUS   Empereur Romain en 384 ap.J.C en même temps que son frère Maxime, le général Arbogast le vaincu et le fit mettre à mort.

 

VICTORINUS  MARCUS   PIAVONIUS   Empereur des Gaules (Gaule, Espagne, Bretagne) de 269 à 271 ap.J.C. Il fut  assassiné. Il eut un enfant Victorianus le Jeune.
 
VIDERIC  Voir  VANDALARIUS.
 
VIGILANTIA  Princesse Byzantine (de Constantinople). Sœur de l’Empereur Justin I (518-527). Elle épousa Sabatius et eut trois enfants dont l’Empereur Justinien I qui fut adopté par Justin I.
 
VINITHARIUS  Roi des Ostrogoths vers 425 ap.J.C. Fils de Valaravans. Il eut un enfant Vandalarius.
 
VIRIATHE  Chef des Lusitains, il mourut en 139 av.J.C, il mena la révolte contre la domination Romaine et les combattit victorieusement en 147 et 141, mais ceux-ci le firent assassiner.
 
VISHTAPA  Prince de Bactriane (vers 700-630 av.J.C). Il soutint et aida Zarathoustra à propager sa doctrine dans toute la Perse.
 
VISHTASPA  Voir HYSTASPE.
 
VISIMAR   Roi des Vandales au IVe siècle ap.J.C. Il eut un enfant Godegisèle qui lui succéda.
 
VITELLIUS  AULUS  (né en 12 ap.J.C) Empereur Romain de 04-69 au 20-12-69. Fils du Consul Lucius Vitellius, il fut proclamé Empereur par l’armée de Germanie (du Rhin) après la mort de Galba (68-69). Il s’entendit avec les chevaliers et manifesta son hostilité à la classe sénatoriale. Il fut vaincu par Vespasien (69-79) qui bénéficia du soutien de l’armée d’Orient. Il fut assassiné et déchiqueté par la foule. Il fut Consul en 48. Il épousa : Pétronia fille de Caius Petronius Pontius Nigrinus, puis Galéria  Fundana. Il eut un enfant du premier mariage et deux enfants du deuxième, dont Germanicus exécuté en 69.
 
VITERIC  Voir WITTERIC.
 
VITIGES  Roi des Ostrogoths et Roi d'Italie de 536 à 540 ap.J.C, il abdiqua et mourut en 563. Il épousa en 536, Matasonthe la fille du premier mariage de la Reine Amalasonthe.
 
VITHINION  Voir BOLU.
 
VIZIR  Les spécialistes traduisent par Vizir le titre Égyptien "tchaty" mais ce n’est qu’une convention, il n’y a aucune ressemblance avec l’emploi du terme aujourd’hui. Au début de l’ancien Empire, les Vizir furent membre de la famille royale. Il fut le plus haut dignitaire du pays (Genre de Premier Ministre), le chef des appareils avec lesquels le Pharaon gérait la pays. Le Vizir eut avant tout à contrôler les instances bureaucratique et judiciaire, la charge de responsabilités fut si lourde, qu’au moyen Empire, la fonction fut doublée (Vizir du Sud à Thèbes, Vizir du Nord à Memphis, Pi-Ramsès).
 
VOLOGÈSE  ou  Vologases  ou  Valarsh  ou  Valagash  ou  Vagharsh  ou  Valarsaces  ou  Vologaeses  Nom de 2 Rois d'Arménie.  VOLOGÈSE  I  Roi d'Arménie de la dynastie Arsacide de 116 à 138 ou 117 à 136 ou 118 à ? ou 117/118 à 144 ap.J.C, fils de Sanadroug (ou Sanatruk ou Sanatruces), avec l’appui des Parthes, il prit la tête de la révolte des Arméniens contre Rome. Son père Sanadroug fut peut être le même que le Sanadroug I Roi. Vers 130, l'Empereur Hadrien (117-138), qui succéda à Trajan, signa un accord de paix avec les Parthes. Celui-ci fixa les frontières des deux empires à l’Euphrate et impliqua l’abandon par les Romains des trois provinces créées par Trajan, l'Arménie, l'Assyrie et la Mésopotamie. De plus Hadrien rétablit l’autonomie de l'Arménie et Vologèse I fut reconnu comme Roi d'Arménie et de Sophène par les Romains, mais resta leur vassal. (Voir Asie Mineure, Arménie, Vologèse IVOLOGÈSE II   Roi d'Arménie de la dynastie Arsacide de 180 à 191 ap.J.C. Il fut imposé aux Arméniens par son père le Roi Parthe Vologèse III. Vologèse II remporta aussi la succession de la maison Arsacide sur le trône de Parthie, sous le nom de Vologèse IV (191-209). En 186, il  imposa sur le trône de Karthlie/Ibérie son fils Rev I le Juste (ou Rew, 189-216), né de la sœur du Roi Amazap II (185-189) qui fut vaincu et tué lors d'une révolte du peuple. En 191, après la mort de son père, Vologèse II devint donc Roi des Parthes, il céda alors l'Arménie à l'un de ses fils, Khosrô I le Grand (ou Khosrov ou Chosroês, 191-216/7) qui devient son vassal.
 
VOLOGÈSE  ou  Vologes  ou  Vologases  ou  Vologaeses   Nom de 6 Rois des Parthes Arsacides.  VOLOGÈSE   I   ou  ARSACE   XXIII  Roi des Parthes Arsacides de 51 à 77 ou 78 ap.J.C. Fils de Vononès II. Il semble s'être montré plus magnanime envers les siens que ses prédécesseurs, en confiant à son frère Pacorus la province de Médie et à son autre frère Tiridate celle d'Arménie. Le conflit éclata alors avec Rome, les Romains s'emparèrent de l'Arménie et y placèrent un gouvernement à leur gré. Puis Vologèse I reprit l'avantage et les deux adversaires parvinrent à un accord. Le règlement de la question Arménienne amena une période de paix. Le règne de Vologèse semble avoir été marqué par une activité économique plus intense, qui se manifesta en particulier par la construction d'une nouvelle ville, Vologèsias, à proximité immédiate de Séleucie, qui draina alors tout le commerce arrivant par le golfe Persique et transitant vers Palmyre et les territoires Romains. Son règne marqua une réaction anti hellénistique très nette. (Voir Perse, Les Parthes, Vologèse I).  VOLOGÈSE  II   Roi des Parthes Arsacides de 77/78 à 80 ap.J.C, fils de Vologèse I il a dirigé l'Empire Parthe à la mort de son père. On sait peu de choses sur lui. Il semble que Vologèse II fut vaincu et déposé par son oncle, Pacorus II.  VOLOGÈSE  III  Roi des Parthes Arsacides de 105 à 147 ap.J.C. Il revendiqua le trône des Parthes. Il va régner sur la partie orientale du royaume de 105 à 147. Cette période voit une nouvelle guerre civile et au long de son règne Vologèse III va devoir lutter contre d'autres prétendants au trône : Khosrô I (ou Chosroês, 109-129), puis Parthamaspatès (116-117) et Mithridate IV (129-140). Ceux-ci préoccupés par les conflits avec les Romains, en particulier l'invasion de l'Empereur Trajan (98-117), ne furent pas en mesure de contester efficacement Vologèse III. (Voir Perse, Les Parthes, Vologèse III).  VOLOGÈSE  IV  Roi des Parthes Arsacides de 147 à 191 ap.J.C. Fils de Mithridate IV. Après la mort de Vologèse III, il réunit les deux moitiés de l'Empire. Des découvertes plus ou moins récentes, monnaies, ostraca de Nisa, inscription de l'Héraclès de Séleucie du Tigre, ont précisé des épisodes jusqu'alors inconnu de l'histoire Parthe. Aussi existe-t-il plusieurs systèmes de numérotation des Rois. Par exemple le souverain actuellement connu comme Vologèse IV à été longtemps connu comme Vologèse III, car on ne comptait pas le Vologèse ayant régné en 77-80 et il figure avec ce numéro dans la plupart des ouvrages de référence les plus anciens. (Voir Perse, Les Parthes, Vologèse IV).   VOLOGÈSE  V  Roi des Parthes Arsacides de 191 à 207/8 ap.J.C et Roi d'Arménie sous le nom de Vologèse II (180-191). Fils de Vologèse IV. Il envahit l'Arménie et défit une armée Romaine avant d'être repoussé par Lucius Verus. Assiégé par Septime Sévère (193-211) dans Ctésiphon, il réussit à s’enfuir. En 186, il va imposer sur le trône de Karthlie/Ibérie son fils Rev I le Juste (ou Rew, 189-216), né de la sœur du Roi Amazap II (185-189) qui est vaincu et tué lors d'une révolte du peuple.  (Voir Perse, Parthes, Vologèse V).   VOLOGÈSE  VI  Roi des Parthes Arsacides de 207/8 à 228 ap.J.C. Fils de Vologèse V. Il fut détrôné par son frère Artaban  IV. Il aida l’Empereur Romain Niger dans sa tentative de prise de pouvoir en Orient et dut en conséquence affronter l’Empereur Septime Sévère (193-211).  (Voir Perse, Les Parthes, Vologèse VI).
 
VOLOGÈSE  Roi des Perses Sassanides, voir PALASH.
 
VOLUSIEN  CAIUS  VIBIUS  AFINIUS  GALLUS  VOLUSIANUS   Co-Empereur Romain de 10-251 à 08-253  avec son père Gallus. Il fut tué. Il fut Consul en 252 et 253 ap.J.C.
 
VONONÈS  Nom de 2 Rois des Parthes Arsacides.  VONONÈS   I  ou  ARSACE  XVIII  Roi Parthe 6 ou 8 à 12 ap.J.C et d'Arménie de 12 à 15/16 ap.J.C. il fut nommé Roi d'Arménie par l'Empereur Auguste (27 av.J.C-14 ap.J.C). Il fut le fils aîné de Phraatès IV (38-2 av.J.C). Après l'assassinat d'Orodès III Auguste avait nommé Vononès I,  mais il fut méprisé par la noblesse Parthe qui le considérait comme un esclave des Romains. Un autre membre de la maison Arsacide, Artaban III, qui vivait parmi les nomades Dahan dans l'Est de la Parthie, fut alors porté sur le trône.  (Voir Perse, Les Parthes, Vononès I).  VONONÈS  II  ou  ARSACE  XXII  Roi des Parthes Arsacides en 51 ap.J.C, qui est probablement un frère de Gotarzès II à qui il succéda. Il fut avant cela, Gouverneur ou Roi des Mèdes Atropatène. Il mourut au bout de quelques mois de règne et fut remplacé sur le trône Parthe par son fils Vologèse I, alors que son fils aîné Pacorus II régna d'abord sur le trône de Médie Atropatène de 54 à 78 et son fils cadet Tiridate I devint Roi d'Arménie (53 et 54-58 et 62-73). Tacite (Historien et philosophe Romain, v.56-v.120) décrit son règne comme "court et sans gloire". D'une concubine Grecque Vononès II eut 5 fils qui occupèrent les trônes Parthe ou Arménien : Pacorus II, Vologèse I, Khosrô I, Tiridate I et Mithridate IV. Ses fils naquirent et grandirent au cours de sa royauté en Médie Atropatène.
 
VRAM SHÂPOUH  ou  Bahrâm I  ou  Vram-Shapuh  ou  Vramshapuh  ou  Wramschapuh  ou  Vram Châhpouh  ou  Shepuh  ou  Vramshapouh  ou  Vramšapuh  ou  Vrhamshapuh ou  Bahram Shapur  ou  Bahram-Shahpur  (en Arménien : Վռամշապուհ)  Roi d'Arménie de la dynastie Arsacide de 389 à 417 ou 392 à 414. Il fut le fils de Varazdat (ou Vasazdad ou Varasdates). Il fut mis sur le trône à la place de son frère Khosrô IV par le Roi Perse, Bahrâm IV Kermanshan (ou Vahram ou Varahran, 388-399). Le règne de ce souverain, fidèle vassal des Perses, est marqué par l’activité importante du Catholicos Sahak I Parthev élu en 387 par son frère Khosrô IV et qui dirigea l’Église Arménienne. Le règne de Vram Shâhpouh fut également marqué par un événement de toute première importance dans l’histoire de la culture Arménienne, l’invention (en 405) d’un alphabet Arménien national de 36 lettres par Saint Mesrop Mashtots. Cet alphabet permit d’affermir la Chrétienté Arménienne par le biais de la traduction de la Bible dans cette langue. Il eut deux fils : Artachès qui lui succéda mais qui n'était âgé que de 10 ans et Artaxias IV fut le dernier Roi d'Arménie (423-428).
 
VULTULF  Roi des Ostrogoths à partir de 375 ap.J.C. Fils d’Achiulf. Il eut un enfant Valaravans.

 

Pour voir correctement les traductions des noms en Grec ancien,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com