Les  Pyramides
Djedkarê  Isési
 

Nous avons besoin de vous

 

Le complexe funéraire dans le Sud de Saqqarah
 

 
nfr-Dd-kA-ra  "Djedkarê est parfait"
 
nfr  "La belle {parfaite}"

 


 

Reconstitution du complexe funéraire de Djedkarê Isési
D'après photo Wikipédia

   Le complexe funéraire du Roi Djedkarê Isési (2389-2357) fut érigé à Saqqarah Sud par Senedjemib, qui avait le titre de contrôleur des travaux. Djedkarê Isési est le premier Roi de la Ve dynastie à retourner à Saqqarah après que ses prédécesseurs aient établi leurs complexes funéraires à Abousir, quelques kilomètres au Nord de Saqqarah. Le seul autre Roi de la Ve dynastie avant Djedkarê Isési à avoir construit sa pyramide ici fut Ouserkaf (2465-2458), mais il avait quand même mis sa marque à Abousir en construisant un temple solaire.
 
   Bien que revenant à Saqqarah, Djedkarê Isési n'a pas choisi d'établir son complexe funéraire à proximité directe de la pyramide à degré de Djoser (2628-2609). Il a choisi un emplacement environ à mi-chemin entre de la pyramide (Non finie) de Djoser-Téti (ou Sekhemkhet, 2609-2603) et l'endroit où Shepseskaf (2472-2467) construisit son tombeau. Ce choix d'emplacement, au Sud du site, put être incité par la hauteur de ce promontoire surplombant la vallée de Memphis. On peut y voir une confirmation dans le nom arabe moderne du site : El-Shawaf  "La sentinelle". Le nom antique de son monument funéraire était nfr "La belle (parfaite)".

 

Le complexe funéraire

 
   Le complexe funéraire de Djedkarê Isési fut érigé à Saqqarah suivant les normes générales de l'époque. Il se développe sur un axe Est-ouest et comprenait : À l'Ouest une pyramide avec son revêtement et son entrée au Nord. Il y avait une petite pyramide satellite près de l'angle Sud-est de la pyramide principale. Le temple funéraire (ou temple haut) du Roi s'étendait à l'Est de la pyramide principale. Une chaussée de 220 m de long rejoignait le temple de la vallée (ou temple d'accueil ou temple bas). Celui-ci n'a pas encore été localisé avec précision. Il devrait malheureusement se trouver sous la ville moderne de Saqqarah. La seule surprise, dans la conception de ce complexe funéraire, vient de la structure du petit complexe funéraire de la Reine. Il est situé au Nord-est de Pyramide du Roi et il semble que l'on ne pouvait y accéder que par le temple funéraire de celui-ci. C'est le premier complexe d'une Reine à avoir tous les éléments qui étaient standard dans un complexe funéraire de Roi : Une petite pyramide à l'Ouest, un temple funéraire aux proportions modestes, mais comportant un portique d'entrée, une cour cérémonielle ouverte à 16 colonnes et des magasins. Le complexe possédait aussi sa petite pyramide satellite nécessaire au culte funéraire.

 

A - Pyramide du Roi
B - Pyramide de la Reine
C - Pyramide satellite de la Reine
D - Pyramide satellite du Roi
E - Chaussée
F - Pylônes
G - Entrée du temple funéraire
H - Temple funéraire de la Reine

 

La pyramide du Roi

 
   La pyramide du Roi est aujourd'hui très endommagée. Elle avait une basse de 78.75 m pour une pente de 52° et une hauteur d'approximativement 52,50 m, qui faisait d'elle une des pyramides royales les plus petites d'Égypte. Son noyau se compose de blocs en degrés de calcaire local contre lesquels l'enveloppe extérieure de calcaire fin de Tourah fut appliquée. Cette technique avait déjà été employée pour la pyramide d'un des prédécesseurs de Djedkarê Isési, Niouserrê Ini (2430-2399) à Abousir. L'entrée de la pyramide (A) est située au niveau du sol et comme le voulait la tradition sur la face Nord de la pyramide. Excepté la pyramide rhomboïdale de Dahshour, construite par Snéfrou, 2575-2551 (IVe dynastie), cette pyramide était la première à avoir une petite chapelle d'entrée (B) en calcaire. De cette entrée, un couloir descendant en granit débouche, au bout d'une vingtaine de mètres, à une première chambre (C) presque horizontale au couloir. Elle est revêtue de calcaire.

 

A - Entrée
B - Chapelle
C - Première chambre
D - Herses
E - Antichambre
F - Chambre funéraire
G - Magasins
H - Pyramide satellite
I - Temple funéraire

 

   De la chambre le couloir continu, toujours presque à l'horizontal, vers l'intérieur de la pyramide. Mais à mi-chemin entre de la première chambre (C) et l'antichambre (E), il se heurte à trois herses (D) de granit qui furent installées pour bloquer le passage. L'antichambre, sur un axe Est-ouest, mesure 4,02 x 3,10 m. À l'Est de cette antichambre on trouve trois magasins qui ont pu avoir servi à loger des statues du Roi et une partie du mobilier funéraire. Ces trois emplacements étaient également présents dans les tombeaux de Menkaourê (ou Mykérinos, 2494-2472), de Shepseskaf et d'Ouserkaf, mais ils sont absents dans les pyramides construites à Abousir.

 

   À l'Ouest de l'antichambre (E) est située la chambre funéraire (F). Elle mesure 7,84 x 3,10 mètres sur une hauteur de 9 m. L'antichambre et la chambre funéraire furent couvertes par une voûte de trois grands faisceaux de calcaire disposés en chevrons. Le sarcophage de basalte était complètement détruit lorsqu'il fut mis au jour, mais il y avait assez de fragments pour envisager sa reconstitution et des restes de la momie du Roi furent également trouvés. Un emplacement pour le coffre à vases canopes avait été creusé dans le sol. Étrangement, les salles intérieures de la pyramide ne semble avoir été décorées, ni même comporter de textes gravés sur les parois.

 

Base :   78,75 m
Pente :   52o
Hauteur :   52,50 m
Antichambre :   4,02 m x 3,10 m
Chambre funéraire :   7,84 m x 3,10 m x 9 m
Chaussée :   220 m

 

La pyramide satellite  (ou de culte)

 
   L>a pyramide satellite (ou de culte) du complexe de Djedkarê Isési est située à l'angle du Sud-est de la pyramide principale, dans une des quatre cours publiques, entre le temple funéraire et son mur de clôture. Cette petite pyramide a une sous-structure simple et en forme de T : Une entrée sur sa face Nord donne l'accès à un couloir descendant dans une petite chambre rectangulaire qui a pu avoir contenu une statue représentant ka du Roi.

 

Le temple funéraire  (ou temple haut)

 
   Une grande partie du temple funéraire qui est relié à la pyramide de Djedkarê Isési reste toujours à excaver et étudier. Les fragments de bas-reliefs qui furent trouvés indiquent que le temple fut aussi richement décoré que l'étaient les temples à Abousir. C'est le premier temple funéraire connu à avoir possédé deux pylônes (A) massifs de maçonnerie pour garder son entrée. Ils sont semblables aux pylônes qui avait été déjà employé pour la construction de la pyramide de Niouserrê Ini à Abousir, mais ceux de celle-ci n'étaient pas situés à l'entrée du complexe.
 
   La plupart des complexes funéraire qui furent construits après celui d Djedkarê Isési n'ont pas eu de tels pylônes. Venant de la chaussée (B) l'entrée s'ouvre sur un long et étroit corridor (C), qui est flanqué de rangées de magasins (D) sur ses côtés Nord et Sud. Le corridor devait être la "Chambre des Grands" qui est la partie où s'arrêtait la procession funéraire et où les Prêtres, qui seuls avaient accès aux parties intérieures du temple, prenaient le relais. Ce corridor débouche sur une cour péristyle ouverte (E) avec 18 colonnes de granit rouge d'Assouan. Elle était destinée à la présentation des offrandes et aux rites de purification. Le corridor d'entrée et la cour étaient pavés avec de l'albâtre.

 

A - Pylônes
B - Chaussée
C - Corridor d'entrée
D - Magasins
E - Cour ouverte à colonnes
F - Salle transversale
G - Salle aux cinq chapelles
H - Antichambre
I  - Sanctuaire
J  - Pyramide satellite du Roi
K - Portique à deux colonnes
L  - Cour ouverte
M - Complexe funéraire de la Reine
N - Pyramide de la Reine
O - Pyramide satellite de la Reine
P - Pyramide du Roi

 

   Progressant vers l'Ouest, une porte mène à une longue salle transversale (F) qui marque la séparation entre l'avant du temple et le temple intérieur. Le temple funéraire de Djedkarê Isési est le premier qui fait une distinction si marquée entre ces deux parties du temple. Cette salle s'étendait sur toute la largeur du monument et en distribuait plusieurs parties. Elle donnait, sur ses côtés Nord et Sud, sur le péribole. La partie Sud était l'accès à la pyramide satellite (J) du complexe funéraire du Roi. La partie Nord, outre l'accès au péribole, menait vers l'Est à un petit couloir, qui par un portique à deux colonnes (K) débouchait sur une grande cour ouverte (L). Celle-ci était l'unique accès au complexe funéraire de la Reine.
 
   Enfin par cette salle transversale (F) on accédait par une unique porte à la partie intérieure de l'édifice. Le temple intérieur contenait, faisant face à l'Est : La salle aux cinq chapelles (G) avec leurs emplacements pour des statues du Roi. Aux Sud de ces places, une porte menait à l'antichambre (H) avec une colonne simple. Une porte dans le mur du Nord de cette antichambre menait au sanctuaire (I) avec la salle dans laquelle on trouvait la stèle fausse-porte, construite contre la face Est de la pyramide. Ces salles du temple intérieur étaient flanquées de ce qui semblent être des magasins destinés à abriter les objets du culte.

 

Le complexe funéraire de la Reine

A - Pylônes
B - Temple funéraire du Roi
C - Corridor d'entrée
D - Pyramide satellite
E - Pyramide de la Reine
F - Magasins
G - Antichambre
H - Sanctuaire
I -  Cour ouverte à colonnes

   Au coin Nord-est du complexe funéraire du Roi est situé celui de la Reine, dont l'attribution à ce jour n'est toujours pas faite, mais la grande majorité des spécialistes penchent pour la Reine Méresânkh IV. Il semble que l'on ne pouvait y accéder que par le temple funéraire (B) du souverain. C'est le premier complexe d'une Reine à avoir tous éléments qui étaient standard dans un complexe funéraire de Roi : Une petite pyramide à l'Ouest, un temple funéraire aux proportions modestes, mais comportant un portique d'entrée (C), une cour cérémonielle (I) ouverte à 16 colonnes et des magasins (F), une partie intérieure avec une antichambre à colonne (G) et le sanctuaire complet (H).
 
   Le complexe possédait aussi sa petite pyramide satellite nécessaire au culte funéraire, qui, comme pour la pyramide royale, se tenait au Sud-ouest de la pyramide de la Reine. Dans la vallée en contrebas de la pyramide, des architraves et les restes de murs de granit, de calcaire et de briques crues ont été découverts. Ils ont pu faire partie d'une ville située près de la pyramide, ou peut-être même du palais de Djedkarê Isési.

 

 

 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com