Les  Grands  Prêtres  d'Amon
 
sous  la  XXIIe  dynastie

 

Nous avons besoin de vous

.......Retour

 

     Liste des Grands Prêtres Rois :
         Sous la XXIIe dynastie
- Ioupout
- Sheshonq II
- Iouwelot
- Smendès III
- Harsiesi I
-.....djou.....
- Nimlot II
- Osorkon  "Prince Osorkon"
- Harsiesi II
- Takélot
- Takélot III
 
 944-924
 924-894
 894-884
 884-874
 874-860
 870-855
 855-845
 845-835
 835-816
   ? -775
 775-764
Voir les Divines Adoratrices d'Amon
 
Voir aussi la carte de la Troisième
Période Intermédiaire

 

Généalogie
de la Dynastie

 

 

   Ioupout  ou  Iuput  ou  Auput  ou  Iupet    DATES  de  RÈGNE
      944-924
  D.Sitek
831/30-830/829  T.Schneider
  • ipwt Hm-nTr tpi n imn-ra
     Hm-nTr tpi n imn-ra-nsw-nTrw imi-rA-mSa wr n rsit HAwti ipwt
  

Nom d'intronisation

Hemnetjer Tepienamon-Rê Ioupout
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Ioupout)
Hm-nTr tpi-n-imn-ra ipwt

  
   Ioupout est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous le règne de Sheshonq I et Osorkon I à Tanis. Il fut le fils du Pharaon Sheshonq I et peut-être de la Reine Karoma I, mais c'est loin d'être une certitude. Kenneth Anderson Kitchen nous dit qu'il fut Général en chef des armées et Gouverneur de Haute-Égypte. Il succéda à Psousennès III dernier Grand Prêtre sous la XXIe dynastie. Il se fit construire un cénotaphe (Monument dont la forme rappelle celle d'un tombeau) à Abydos. Il est mentionné sur les bandages de la momie de Djedptahiefânkh, Roi d'Héracléopolis sous la XXIIIe dynastie (845 à ?) et également sur la grande stèle du Gebel el-Silsileh (جبل السلسلة  Ğabal as-Silsila, la Montagne de la Chaîne ou Jabal al-Silsila ou Gebel es-Silsila ou Gebel Silsileh ou Gebel Silsila), à environ 40 km au Sud d'Edfou. À Karnak il est représenté sur un relief en tant que Grand Prêtre.
 
   Datant de son règne on a connaissance de deux autres personnes dont on sait qu'elles occupèrent des postes dans le sacerdoce d'Amon :
- Djedptahiefânkh qui servit en tant que Deuxième et Troisième Prophète d'Amon vers 945 à 935. Il fut appelé "Fils du Seigneur des Deux Terres". Il peut avoir été liée à la dynastie précédente ?. Selon Kenneth Anderson Kitchen, il fut enterré dans le cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari.
- Nesy qui fut un Chef de Mahasoun (une tribu Libyenne) et qui servit en tant que Quatrième Prophète d'Amon.
 
   On ne connait pas le nom de l'épouse de Ioupout, mais on sait qu'il eut une fille nommée Nesikhonsoupakhered, qui, selon Aidan Marc Dodson et Dyan Hilton, fut l'épouse de Djedkhonsouefânkh, qui fut Quatrième Prophète d'Amon.

 

 

   Sheshonq  II  ou  Chechanq  ou  Chéchonq  ou  Scheschonq DATES  de  RÈGNE
    924-894
D.Sitek
924-989  N.Grimal
  • Hm-nTr tpi n imn-ra SSnq [mri-]imn
    Hm-nTr tpi-n-imn-ra-nsw-nTrw imi-rA-mSa wr HAwti SSnq , Hm-nTr tpi n
    imn-ra-nsw-nTrw-nb(w)-n-Smaw-mHw HAwti SSnq mri-imn

  

Nom d'intronisation
Hemnetjer Tepienamon-Rê Sheshonq Mériamon
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê, Sheshonq, Aimé d'Amon)
Hm-nTr tpi n imn-ra SSnq [mri-]imn

 
   Sheshonq II est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes. Il fut le premier fils d'Osorkon I et de la Reine Maâtkarê. Il devint Corégent à partir de 894 avec son père.
Voir à Sheshonq II Roi en 894.

 

 

   Iouwelot  ou  Iuwelot DATES  de  RÈGNE
    894-884
T.Schneider, D.Sitek
  • Hm-nTr tpi-n-imn iwlt

Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon Iouwelot
(Le Premier Prophète d'Amon Iouwelot)
Hm-nTr tpi n imn iwlt

 
   Iouwelot est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous les règnes d'Osorkon I, Sheshonq II et Takélot I à Tanis. Il fut le premier fils du Pharaon Osorkon I et de la Reine Tashedkhonsou. Il revendiqua le trône à son frère Takélot I (Pharaon 889-874), mais il n’eut pas gain de cause, en raison de la présence d'une garnison à proximité d'Héracléopolis.
 
   Iouwelot épousa Tadenitanbastet et eut deux enfants :

Khaemouese.
Djedesânkh.

 

 

   Smendès III  ou  Nesbanebdjed  DATES  de  RÈGNE
     884-874
T.Schneider, D.Sitek
890-889  N.Grimal
  • ni-swbA-nb-Dd(t)
     Hm-nTr tpi-n-imn imi-ramSA wr n Smaw-mHw HAwti ni-sw-bA-nb-Dd(t)
 
Nom de naissance Nisoubanebdjedet   ou  Nesbanebdjed
(Celui qui appartient à Bâ seigneur de Mendès)
ni-swbA-nb-Dd(t)

 
   Smendès III est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous le règne de Takélot I à Tanis. Il fut le deuxième fils du Pharaon Osorkon I et de la Reine Tashedkhonsou. La seule trace que l'on a de lui sont sur des relevés du niveau du Nil trouvés sur les murs du temple de Karnak, qui datent de l'an 8, 13 et 14 du règne de son frère Takélot I. On ne connait pas le nom de son épouse, mais il aurait eu un fils du nom Tentamon.

 

 

   Harsiesi  I  ou  Horsiese  ou  Harsiese           DATES  de  RÈGNE
   874-870  et  870-860
   P.A.Clayton, N.Grimal, D.Sitek
867-857  A.M.Dodson
874-850  T.Schneider
Entre 870-850  J.von Beckerath
  • Hr kAnxt~~kA-m-wAst
  • ...............
  • ...............
  • HD-xpr-ra~~stp-n-imn
  • Hr-sA-ist~~mri-imn
     
    Hm-nTr tpi-n-imn-ra nsw nTrw Hr sA Ast
   
   TITULATURE
Nom d'Horus Horus Kanekhet Khaemouaset
(Horus taureau victorieux,
Qui apparaît (Intronisé) à Thèbes)

Hr kAnxt kA-m-wAst
Nom de Roi Hedjkhéperrê Setepenamon
(La Manifestation de Rê est lumineuse, Élu d'Amon)
HD-xpr-ra stp-n-imn
Nom de naissance Harsiesi Mériamon
(Horus fils d'Isis, Aimé d'Amon)
Hr-sA-ist mri-imn

 


Sarcophage d'Harsiesi I
Photo avant retouche : Wikimedia

   Manéthon l’appelle Harsiesi. Il est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes, puis en 870, Roi de la ville, sous le règne d'Osorkon II à Tanis. Il est généralement admis par les spécialistes, comme Kenneth Anderson Kitchen, qu'il fut le fils du Roi Sheshonq II et de la Reine Nesitanebetishrou (ou Nesitanebetashru ou Nesytanebetisherou), ce que viendrait confirmer les découvertes archéologiques. Cependant, de récentes études publiées par l'égyptologue Allemand Karl Jansen-Winkeln ont démontré que sur tous les monuments montrant Harsiesi I Roi il n'est jamais mentionné qu'il fut Grand Prêtre d'Amon. L'égyptologue propose donc qu'il y eût plutôt deux Harsiesi. Un premier (ou Harsiese A) et son fils [...djou...] dont l'existence est connue par des inscriptions sur des objets funéraires de ce dernier à Coptos, qui ne furent que des Prêtres d'Amon ordinaires et qui fut certainement un Roi indépendant à Thèbes pendant la première décennie du règne d'Osorkon II. Un deuxième Harsiesi (ou Harsiese B) qui fut le Grand Prêtre d'Amon et qui est attesté à ce poste de la fin du règne d'Osorkon II jusqu'à dans la 6e année du règne de Sheshonq III (825-773).
 
   Comme nous en informe Kenneth Anderson Kitchen, Harsiesi (A) profita d’un décret édicté par Osorkon II qui reconnaissait à la ville de Thèbes un statut de principauté autonome pour se proclamer Roi. Cette décision allait condamner l'Égypte à rester scindée en deux. Gérard P.F.Broekman note qu'Harsiesi aurait pu être au pouvoir à Thèbes plus tôt, pendant le règne de Takélot I (889-874) à Tanis, et qu'il existait une rivalité possible entre les deux souverains. Il donne pour preuve dans les textes du Niveau du Nil à Thèbes, datant de cette époque, l'absence du nom de Takélot I. D'après lui, les Prêtres d'Amon avaient peut-être choisi de ne pas s'impliquer dans le présent différend, en omettant toute mention du nom du Roi régnant.
 
   Aidan Marc Dodson nous dit que le tombeau d'Harsiesi I est situé dans le complexe du temple de Médinet Habou et qu'il fut enterré dans un sarcophage de granit, qui est aujourd'hui au musée Égyptien du Caire (JE 60137), ayant appartenu à une fille de Ramsès II (1279-1213), Henoutimrê, et recouvert d'un couvercle en forme faucon. Il fut également mis au jour ses quatre vases canopes, mais ceux-ci étaient vides et des oushebtis. Le crâne d'Harsiesi I présente un trou partiellement guéris pouvant faire penser à une trépanation, ou à une blessure avec une arme ?.
 
   Harsiesi I aurait eut un enfant qui lui succéda comme Roi, mais dont le nom est incomplet : …djou… On ne sait pas le nom de sa ou ses épouses, ni s'il eut d'autres enfants (Le fait qu'il furent peut-être deux Harsiesi complique en plus cette recherche).

 

 

   .....djou..... DATES  de  RÈGNE
    870-855
D.Sitek
  • Hm-nTr tpi-n-imn-ra
  Hm-nTr~~tpi-n-imn-ra-nsw-nTrw.......-di aw-.......
Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê)
Hm-nTr tpi-n-imn-ra

 
   Il est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes et Roi de la ville sous le règne d'Osorkon II à Tanis. Un fragment de son nom (….. di aw) est préservé sur la partie inférieure d'un sarcophage de granit trouvé à Coptos. Il pourrait être le fils d'Harsiesi I. Selon un article de Karl Jansen-Winkeln, Harsiesi I et son fils n'auraient été que de simplement Prêtres d'Amon et non pas Grand Prêtre, comme cela est attesté aujourd'hui. Il précise que les inscriptions, comme celle de Coptos du fils d'Harsiesi I, ne donnent jamais une seule fois le titre de Grand Prêtre, le sujet reste aujourd'hui débattu. Il aurait eut un enfant, Harsiesi II qui prendra la charge de Grand Prêtre d'Amon à Thèbes de 835 à 816.

 

 

   Nimlot  II  ou  Namilt DATES  de  RÈGNE
    855-845
T.Schneider, D.Sitek
874-850  N.Grimal
  • Hm-nTr~~tpi-n-imn-ra~~nAmlt
    Hm-nTr~~tpi-n-imn-ra-nsw-nTrw~~imn-ra-nsw-nTrw~~ imi-ra-mSa n~~Hwt-nn-nsw~~HAwti~~nAmlt
  
Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê Nimlot
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Nimlot)
Hm-nTr tpi-n-imn-ra nAmlt

 

 

   Nimlot II est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes et Roi d'Héracléopolis sous les règnes d'Harsiesi I et Takélot II à Tanis. Il fut le fils du Pharaon Osorkon II (874-850) et de la Reine Djedmoutesânkh. Face aux Pontifes de Thèbes, qui rejetaient sa légitimité, son père dut démontrer qu’il était le vrai souverain. Mais sous la pression, il édicta un décret par lequel il reconnut à la ville un statut de principauté autonome et accepta que son cousin Harsiesi I (874-860) succéda à son père Sheshonq II à la charge de Grand Prêtre d'Amon. Cette concession condamna l'Égypte à rester scindée en deux et amorça la scission, car en 870, Harsiesi I se proclame Roi de Thèbes
 
   Osorkon II se rendit compte que ce contre pouvoir allait poser un problème pour la royauté et son autorité, et lorsque le "fils" et successeur d'Harsiesi I mourut, en 855, il veilla à ce que ce problème ne se reproduise plus en nommant son propre fils Nimlot II comme Grand Prêtre d'Amon à Thèbes. Cette consolidation de l'autorité du Pharaon sur la Haute-Égypte, signifiait qu'Osorkon II régnait maintenant sur une Égypte unifiée, mais Nimlot II se proclama Roi de Thèbes et Roi d'Héracléopolis, comme ses prédécesseurs, ce qui provoqua de nouveau de graves problèmes internes.
 
   Osorkon II lui consacra une chapelle à Thèbes. Le Prince héritier Osorkon, désigné par Nimlot II, fut contesté par une partie des Thébains qui se souleva. Ils le souhaitaient Roi de Tanis à la suite de son frère Sheshonq III (825-773, XXIIe dynastie). La révolte, matée par la force, donna naissance à une guerre civile qui dura quinze ans.
 
   On ne connaît pas le nom de son (ou ses) épouse(s), quelques spécialistes avancent une certaine Dame Tanetsepeh (ou Tentsepeh), mais il y a peut-être confusion avec les parents de Karoma III Méritmout, l'épouse de son demi-frère Takélot II. Il eut trois ou quatre enfants :

Takélot qui fut Grand Prêtre d'Amon à Thèbes de 800 à 775. Cette filiation est très incertaine.
Djedptahiefânkh qui fut Roi d'Héracléopolis sous la XXIIIe dynastie de 845 à ?.
Karoma III (ou Karoma Méritmout ou Karomama) qui épousa son oncle Takélot II. Selon Kenneth Anderson Kitchen elle fut l'épouse de Sheshonq IV (793-787 - XXIIIe dynastie) avec qui il aurait eu Osorkon III (787-759 - XXIIIe dynastie).
Certains spécialistes lui attribuent Karoma (ou Karomama Méretmout) qui fut Divine Adoratrice d'Amon (870-840). Ils basent leur proposition sur une inscription sur le socle d'une statuette en bronze de cette dernière.

 

 

   Osorkon   « Prince  Osorkon » DATES  de  RÈGNE
    845-835
T.Schneider, D.Sitek
850-825  N.Grimal
  • Hm-nTr~~tpi-n-imn-ra~~wsrkn
     Hm-nTr~~tpi-n-imn-ra-nsw-nTrw~~imi-rA-mSa~~wr HAwti~~tA r-Dr.f~~sA-nsw

     rpat~~HAti(-a)~~wsrkn

Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê Osorkon
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Osorkon)
Hm-nTr tpi n imn-ra wsrkn

 
   Osorkon (ou Prince Osorkon) est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous le règne de Takélot II à Tanis. Il est sûrement le fils de Takélot II et de Karoma III Méritmout. Il fut contesté par une partie des Thébains qui le souhaitaient Roi de Tanis à la place de son frère Sheshonq III (825-773). Il dut reconquérir plusieurs fois son siège en pleine guerre civile contre des compétiteurs issus de lignées collatérales. La mort de Nimlot II, provoqua une lutte de succession à Thèbes et Takélot II tenta de nommer son fils (?), le Prince Osorkon à la charge de Grand Prêtre d'Amon.
 
   Ce dernier, bien que l'héritier, n'accéda jamais au trône de Tanis qui fut pris par Sheshonq III, en grande partie parce que les deux hommes statuèrent sur deux royaumes qui étaient devenus bien distinct. La XXIIe dynastie ne contrôlait que la Basse-Égypte où Takélot II est monumentalement attesté et Osorkon régnait sur la plupart de la Haute-Égypte à partir d'Héracléopolis Magna, jusqu'à Thèbes. En 1983, une stèle fut découverte par une équipe Japonaise à Tehna qui révèle qu'un Osorkon était Grand Prêtre d'Amon à cette période. Il ne peut s'agir que du Prince Osorkon car aucun autre Grand Prêtre Thébain ne porta le nom d'Osorkon. Le seul Osorkon sera un demi siècle plus tard sous le règne de Takélot III (775-764) et il sera Roi de Léontopolis (787-759).
 
   Le règne de Takélot II vit à la nomination de son fils l’éclatement d’une guerre civile qui marqua le début de la dislocation du régime Libyen. Le Pharaon épousa alors Karoma III, qui serait selon certain égyptologues la fille de son demi-frère Nimlot II et il réunit ainsi plus ou moins sous son autorité Héracléopolis et Thèbes. Les relations entre cette dernière et Tanis, de ce fait, se pacifièrent légèrement durant cette période. Cependant, comme le confirme David Al Aston, en l'an 11 de son règne, une insurrection commença, dirigée par Pétoubastis I (ou Padibastet) - Un Prince Bubaste qui se proclamera plus tard Roi de Léontopolis - dont les adeptes défièrent le peu d'autorité que Takélot II avait à Thèbes. Le Pharaon réagit en demandant à son fils le Prince Osorkon de réprimer le soulèvement. Celui-ci réussit à garder le contrôle de la ville et brûla le corps des rebelles afin d'empêcher à leurs âmes tout espoir d'une autre vie. Malheureusement, quatre ans plus tard, en l'an 15 de Takélot II, une nouvelle révolte éclata et cette fois les forces du Prince Osorkon furent expulsés de Thèbes par Pétoubastis I.
 
   Cela provoqua une longue période de troubles et d'instabilité en Haute-Égypte et une lutte prolongée éclata entre les factions rivales pour le contrôle de la Thébaïde. Ce conflit dura 27 longues années, de l'an 15 de Takélot II jusque sous le règne de Sheshonq III. La Chronique du Prince Osorkon, est sculptée sur le portail Bubastis à Karnak. Quelques égyptologues, comme David Al Aston, identifient ce Grand Prêtre Osorkon avec le Roi Osorkon III (787-759, XXIIIe dynastie), il serait venu régner à Thèbes pendant le règne Sheshonq III.

 

 

   Harsiesi  II  ou  Horsiese   DATES  de  RÈGNE
    835-816
T.Schneider, D.Sitek
  • Hm-nTr tpi-n-imn-ra Hr-sA-Ast
    Hm-nTr tpi-n-imn-ra-nsw-nTrw Hr-sA-Ast
Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê Harsiesi
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Harsiesi)
Hm-nTr tpi-n-imn-ra Hr-sA-Ast

 
   Harsiesi II est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous les règnes de Takélot II et Sheshonq III à Tanis. Il fut sûrement le fils de …djou… Selon certains spécialistes, il aurait été en conflit avec Osorkon III (Roi 787-759, XXIIIe dynastie).

 

 

   Takélot  DATES  de  RÈGNE
     800-775
T.Schneider, D.Sitek
  • Hm-nTr tpi-n-imn tklt
Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê Takélot
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Takélot)
Hm-nTr tpi-n-imn tklt

 
   Takélot II est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes sous le règne de Sheshonq III à Tanis. Il fut un Prince d'Héracléopolis et le fils de Nimlot II, mais on ne connaît pas sa mère. Son existence est révélée par des index de niveau du Nil à Karnak, dont un daté de l'an 23 de Pétoubastis I (818-793, XXIIIe dynastie) et un autre de l'an 6 du règne de Sheshonq IV (793-787, XXIIIe dynastie). Son frère Djedptahiefânkh fut Roi d'Héracléopolis (845- ?).

 

 

   Takélot  III DATES  de  RÈGNE
    775-764
  • Hm-nTr~~tpi-n-imn~~tklt
Nom d'intronisation Hemnetjer Tepienamon-Rê Takélot
(Le Premier Prophète d'Amon-Rê Takélot)
Hm-nTr tpi-n-imn tklt

 
   Il est Grand Prêtre d'Amon à Thèbes de 775 à 764 et Roi d'Héracléopolis. Il fut le fils d'Osorkon III (787-759, XXIIIe dynastie) et de la Reine Tentsai. Il devient co-Roi de Léontopolis de 764 à 759 avec son père, puis devient Roi de 759 à 757.
Voir Takélot III (XXIIIe dynastie).

 

  

 

.......Retour
 
 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
 Copyright © Antikforever.com