IIe  DYNASTIE
 
2828    à    2647
 
Thinite  ( Thinis ou This ) et  Memphite ( Memphis )
 

Nous avons besoin de vous

.......Retour

 

  À partir du sixième Rois il existe des divergences sur les noms entre les listes (Abydos, Palerme, Saqqarah, Turin, Manéthon) et les noms trouvés sur les monuments. On peut l'expliquer par la division du pays en deux. Les textes donnant les noms des souverains du Nord et les monuments ceux du Sud, le débat reste ouvert.

 

Suite des Rois par rapport aux listes et textes (Nord, Basse-Égypte)

 

   Néferkarê  Aaka
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • nfr-kA-ra aAkA

  •  
    Nephercherês  ou  Chairês ? (Manéthon)

Nom de naissance   (Nomen)
Turin 2.25 - Saqqarah 8
Néferkarê Aaka
(Rê est parfait quand au Kâ) ou
(l'âme de Rê est belle)
    DATES  de  RÈGNE
            ?
2770-2762  P.Kaplony
2724-2719  J.von Beckerath
2690-2682  J.Malek

   Manéthon l'appelle Nephercherês ou Chairês et lui compte 25 ans ou 17 ans de règne (Africanus). Le Papyrus de Turin lui en compte 70 ans. À aujourd'hui la durée exacte de son règne est encore inconnue ainsi que sa position dans la dynastie qui est, elle aussi, toujours incertaine, voire pour certains, inexistante. Son nom d'Horus est également totalement inconnu. Les listes royales de Turin et de Saqqarah le positionnent entre Sénedj et Néferkasokar. Alan Henderson Gardiner est sûr que le scribe sur le Papyrus de Turin a écrit Aaka. L'égyptologue Kim Steven Bardrum Ryholt est convaincu que ce Roi est identique avec Sénéferka. Aucun objet façonné, ou artéfact, ou monument datés de son règne a survécu de sorte que la localisation précise de ce Roi demeure impossible. Tout comme bien sûr toutes informations sur son règne (s'il a eu lieu) que ce soit en termes d'évènements politiques, culturels ou économiques. Il est possible qu'il régnait sur le Nord de l'Égypte, étant contemporain avec Péribsen/Sekhemib, dans le contexte d'une division du pays depuis la fin du règne de Ninetjer.

 

 

   Néferkasokar
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • nfr-kA-skr

  •  
    Sesôchris  ou  Sésochris  ? (Manéthon)
Nom de naissance  (Nomen)
Turin 3.1 - Saqqarah 9
Néferkasokar
(Sokar est parfait quand au Kâ)
   DATES  de  RÈGNE
           ?
2744-2736  T.Schneider
2762-2754  D.Sitek
2719-2711  J.von Beckerath
2709-2701 
A.M. Dodson
2682-2674  J.Malek

   Manéthon l'appelle Sesôchris ou Sésochris et lui compte 48 ans de règne (Africanus, Eusebius). Le Papyrus de Turin lui en compte 8 ans. La position précise de ce Roi dans la dynastie, reste impossible dû au manque de tous objets façonnés qui remonteraient à cette période. Tout comme bien sûr toutes informations sur son règne (s'il a eu lieu) que ce soit en termes d'évènements politiques, culturels ou économiques. Certains spécialistes situent son règne en parallèle de Péribsen/Sekhemib. Il n'est connu que des listes royales de Turin et de Saqqarah. Il y a toutefois deux sceaux cylindriques, d'origine inconnue, qui pourraient porter le nom de ce Roi dans un cartouche, mais selon Jürgen von Beckerath ils sont de toute évidence d'une période ultérieure à Néferkasokar. Cependant, il est généralement admis que ce Roi régnait en Basse-Égypte. Lui aussi pourrait donc être contemporain avec Péribsen/Sekhemib, dans le contexte d'une division du pays depuis la fin du règne de Ninetjer.

 

 

   Houdjefa  I    ou   Hudjefa
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................

  •  
    Chenerês  ou  Chenerès  ? (Manéthon)
Nom de naissance  (Nomen)
Turin 3.2 - Saqqarah 10
Houdjefa
     DATES  de  RÈGNE
             ?
2711-2709   J.von Beckerath, T.Schneider

   Manéthon l'appelle Chenerês ou Chenerès et lui compte 30 ans de règne (Africanus, Eusebius). Le Papyrus de Turin lui en compte 1 an 8 mois et quatre jours, alors que la Tables d'Abydos ne le mentionnent pas. Hans Wolfgang Helck et Alan Henderson Gardiner lisent eux, 11 ans. Thomas Schneider et Jürgen von Beckerath se basant sur les mêmes documents lui comptent 2 ans de règne. Certains spécialistes pensent que la retranscription de son nom, trouvé sur les listes de Saqqarah et Turin, est une interprétation incorrecte basée sur le fait que le nom royal primaire est illisible. Houdjefa n'est d'ailleurs attesté que dans ces listes. Les égyptologues T.Dautzenberg et Hans Wolfgang Helck pensent que ce "Roi" pourrait ne faire qu'un avec Péribsen. La position précise d'Houdjefa dans la dynastie, reste impossible dû au manque de tous objets façonnés qui remonteraient à cette période. Tout comme bien sûr toutes informations sur son règne (s'il a eu lieu) que ce soit en termes d'évènements politiques, culturels ou économiques. Cependant, comme le précise Walter Bryan Emery, il est généralement admis que ce Roi régnait en Basse-Égypte. Lui aussi pourrait donc être contemporain avec Péribsen/Sekhemib, dans le contexte d'une division du pays depuis la fin du règne de Ninetjer.

 

 

   Djadjay    Voir Khâsekhemoui. Certains égyptologues le comptent comme un Roi différent de Khâsekhemoui et lui attribuent une place dans la dynastie - 2760-2735.

 

 

Suite des Rois par rapport aux inscriptions des monuments (Sud, Haute-Égypte)

 

   Péribsen    et/ou   Sekhemib    DATES  de  RÈGNE  (pour les deux)
    2694/92-2674
2780-2754  D.Sitek
2751-2743  P.A.Piccione
2700-2674  J.Malek, P.Vernus, J.Yoyotte
2749-2734  M.Höveler-Mueller
2734-2714  D.B.Redford
2695-2663  A.Eggebrecht
  • stX pri-ib.sn

  • nbti pri-ib.sn

  • .................

  • .................

  • pri-ib.sn

  • Hr sxm-ib , sxm-ibpri-n-mAat

  • sxm-ib nbtipri-n-mAat

  • ..................

  • ..................

  • .................

   Manéthon, n’y aucune liste, ne le(les) mentionnent. Il y a énormément de controverse sur ce Roi. La plus importante est due à son nom, car le fait qu’il ait changé son nom d'Horus en faveur d'un nom de Seth est si important, qu'il a incité les historiens à développer beaucoup d'hypothèses sur son règne. La résolution de ce problème reste immensément complexe. Ce qui est presque certain sous le règne de Péribsen/Sekhemib, c’est que le pouvoir avait été décentralisé et des règnes simultanés ont eu lieu, car l'Égypte est divisée en deux à cette époque. Péribsen/Sekhemib, aurait régné dans le Sud, contemporain des Rois du Nord : Sénedj, Néferkarê Aaka, Néferkasokar ou Houdjefa I.

Fragment d'un vase en albâtre 
au nom de Sekhemib

 
   Les principaux partisans d'un seul Roi, sont : Kathryn A.Bard, Étienne Drioton, Walter Bryan Emery, Werner Kaiser, William Matthew Flinders Petrie, Jacques Vandier et Toby Alexander Howard Wilkinson. Ceux-ci supposent que le nom de Péribsen pourrait avoir été usurpé, ou que lors de son règne une révolution religieuse a eu lieu qui l'a insisté à changer son nom d'Horus en nom de Seth, tout en restant au pouvoir. Autre idée, Sekhemib est chassé du Nord et se réfugie dans le Sud où il change de nom pour devenir Péribsen ?.
 
   Les partisans de deux Rois différents (Sekhemib Perenmaât et Péribsen), sont Barbara Bell, Nicolas Grimal, Hans Wolfgang Helck, Jochem Kahl, Peter Kaplony, Herman Alexander Schlögl, Siegfried Schott, Jürgen Von Beckerath et Richard Weill. Dans ce cas, Sekhemib serait le successeur de Péribsen. Pour les partisans de Rois différents avec Sekhemib, le règne de Péribsen aurait été autour de 11 ans et celui de Sekhemib de six à huit ans Pour les partisans d'un Roi unique Péribsen/Sekhemib la longueur du règne est de 18/20 ans.

 

Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur : La vie de Péribsen/Sekhemib

 

 

   Horus Ba 
  • hr bA (?) , hr sA (?)
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
 Noms d'Horus
Turin 3.2 - Saqqarah 10
Horus Ba
Hr bA (?)
Horus Sa
Hr sA (?)
DATES  de  RÈGNE
        ?

   C’est un des Rois possible de cette dynastie, mais il a également pu appartenir à la précédente. Son nom a été inscrit sous deux formes différentes et pourrait avoir appartenu à deux Rois différents. Quelques égyptologues l'identifient avec le Roi Djoser (2628-2609, IIIe dynastie). D'autres, comme Jürgen von Beckerath, au nom d'Horus du Roi Houni (2599-2575) de la même dynastie. La longueur précise de son règne (s'il a eu lieu) et les relations avec d'autres souverains de cette dynastie ou de la suivante restent donc encore aujourd'hui de la pure supposition. La seule preuve possible tangible de l'existence d'un Roi Ba, est selon Nabil Swelim un plat en basalte et un fragment d'ardoise trouvée dans le complexe funéraire du Roi Djoser à Saqqarah. En 1899, des chercheurs avaient présenté un dessin, reproduction d'un Sérekh provenant du Ouâdi Maghara (Wadi) dans le Sinaï, qui d'après eux était à attribuer à ce Roi. Cependant depuis les égyptologues ont reconnu qu'ils avaient fait une mauvaise interprétation, il s'agissait en vérité du Sérekh du Roi Sanakht (Sanakht/Nebka, 2647-2628, IIIe dynastie).
 
   Les Égyptologues Winfried Barta, Jochem Kahl et Hans Wolfgang Helck voient le Roi Horus Ba régner pour un temps très court vers la fin de la IIIe Dynastie (2647-2575). Ils se sont basés sur des écrits trouvés dans le mastaba du Prêtre et Vizir Niankhba (Fin de la Ve ou VI dynastie) qui officiait pour le culte d'un Roi Horus Ba. Ce culte semble avoir disparu immédiatement après le décès Niankhba, mais pourrait effectivement, comme le pensent les égyptologues, confirmer un règne très court ou une régence comme le précise James Edward Quibell. Nabil Swelim le considère comme un Roi éclair qui régna peu de temps après Ninetjer. Il repose sa théorie sur l'étude des Tables d'Abydos qui nomment le Roi Ninetjer "Banetjer" (Le ba de Dieu  bA-n-nTr) et pense que le symbole Ba a pu être accidentellement incorporé dans le nom de naissance de Ninetjer.

 

 

   Khâsekhemoui  ou  Khâsekhem  ou  Khâsekhmemoui
  • Hr xa-sxm , Hr xai-sxm wi , Hr-stH xa-sxm.wi nb.wi Htp im=f
  • nb.tj xasxm.wj nb.wj Htp im=f , nb.tj xasxm.wj nbw X.t=sn
  • ..................
  • ..................
  • DADAy, bbti, bbi
      DATES  de  RÈGNE
      2674-2647
           J.Malek
2754-2727  D.Sitek
  ?   -2740  R.Krauss, T.Schneider
2734-2707 
M.Höveler-Mueller
2732-2705  P.A.Piccione
  ?   -2700  N.Grimal
2714-2687  D.B.Redford
2709-2682  J.von Beckerath
2665-2635  A.Eggebrecht
2660-2635  P.Vernus, J.Yoyotte


 

Khâsekhemoui - Ashmolean
Museum Art à Oxford

   Manéthon ne le mentionne pas. Le Papyrus de Turin lui compte vingt-sept ans deux mois et un jour de règne, ce qui semble être confirmé par certains documents et rencontre l'approbation de la presque majorité des spécialistes, et nous dit que le Roi meurt à l'âge de 40ans. Malgré d'autres informations sur la Pierre de Palerme il est toujours aujourd'hui incertain d'affirmer une durée de règne pour ce Roi, tout au plus on peut penser que 27/28 ans semble correcte. Nous ne savons rien sur son origine, tout au plus quelques spéculations.
 
   Francesco Raffaele et Hans Wolfgang Helck pensent qu'il est un proche de Péribsen/Sekhemib, sans toutefois affirmer qu'il est son fils. De nombreux égyptologues sont certains que Khâsekhemoui succède à Péribsen/Sekhemib sur le Sud du pays. Cette hypothèse est soutenue par le fait d'une même dévotion des deux Rois pour le Dieu Seth. Pour ceux partisans de deux Rois différents entre Péribsen et Sekhemib, il succèderait à ce dernier. Il se serait lancé à la conquête du Nord où il serait sorti victorieux. Toutefois cette théorie n'est pas confirmée par les inscriptions sur les deux statues en pierre du Roi, qui parlent plus de troubles et agitations dans le pays que de guerres. D'autres inscriptions sur des vases avancent les mêmes propos et indiquent que Khâsekhemoui, Roi du Sud, se saisit du pouvoir dans le Nord du pays suite à une violente guerre civile en Basse-Égypte, dans le Delta du Nil.
 
   Les égyptologues Nicolas Grimal et Jochem Kahl, suggèrent que le Roi du Nord ne pouvait faire face à ces émeutes, mais il refusa le soutien que lui proposait Khâsekhemoui, en vertu du fait qu'il avait été décidé après la mort de Ninetjer la séparation du pays et qu'il ne souhait pas renoncer à son indépendance. De ce fait Khâsekhemoui n'eut pas d'autre choix que de partir à la conquête des territoires de son collègue de Basse-Égypte, d'où il sortit vainqueur ca qui mit fin aux dissensions du pays et unifia définitivement l’État. Khâsekhemoui est enterré à Oumm el-Qaab à Abydos, Sa tombe (V) est monumentale.
 
   Khâsekhemoui épouse Nimaâthâpy I (ou Nimaâtapis ou Nimaâthep). Selon Roth Silke elle était une Princesse du Nord et qui, selon Nicolas Grimal, épouse le Roi en l'an 18 de son règne. Son nom fait référence à l'Apis de Memphis. Elle lui donne trois ou quatre enfants : Un ou deux fils, Sanakht/Nebka qui sera Roi (2647-2628, IIIe Dynastie), les sources sont très incertaines. Aujourd'hui les spécialistes pensent qu'il s'agit de deux Rois différents et que c'est nebka qui était le gendre du Roi, époux de sa fille Inetkaes ; Djoser qui sera Roi (2628-2609, IIIe Dynastie) qui épouse sa sœur Hetephernebty I (ou Hotephirnebty). Il est probable que Khâsekhemoui avait encore plus de fils, mais les égyptologues sont en désaccord sur leur identité. Deux filles, selon Hans Wolfgang Helck : Hetephernebty I (ou Hotephirnebty) qui épousera son frère Djoser (2628-2609, IIIe Dynastie) et Inetkaes qui épouse le Roi Sanakht/Nebka (2647-2628, IIIe Dynastie), qui est peut-être son frère (Sources très incertaines). Nimaâthâpy I fut citée dans beaucoup de documents de l'époque et elle fit l'objet d'un culte posthume au début de la IVe dynastie, sans doute du fait de l'importance qu'elle eût dans l'histoire puisqu'elle fut le personnage essentiel du passage entre la IIe et la IIIe Dynastie.

 

  Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur : La vie de Khâsekhemoui

 

 .......Retour

 

 

 

Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com