Bibliographie de quelques grands auteurs antiques :
Diodore de Sicile

ÉGYPTE - ASIE MINEURE - GRÈCE - MÉSOPOTAMIE - PERSE - SYRIE/PALESTINE

Nous avons besoin de vous

 

    Autres articles :
Aristote
Flavius Josèphe
Hérodote
Manéthon
Pausanias
Platon

Plutarque
Polybe
Socrate
Strabon
Tacite
Thucydide
Xénophon

 

Biographie

 
   Diodore de Sicile (ou Diodorus Siculus ou Diódôros, en Grec : Διόδωρος Σικελιώτης) est un historien et chroniqueur Grec qui nait à Agyrium en Sicile (Maintenant appelé Agira) au début du Ier siècle av.J.C, on trouve vers 90 av.J.C et qui meurt vers 30 av.J.C. Diodore de Sicile vécut du temps de Jules César (100-44) et d'Auguste (27 av.J.C-14 ap.J.C). Les relations entre Rome et la Sicile lui permettent d'apprendre la langue latine. Après avoir visité les régions d'Europe et d'Asie Mineure ainsi que l'Afrique du Nord, il s'établit à Rome, qui est alors le véritable centre de la pensée hellénique et la seule ville à pouvoir lui offrir, comme les grandes cités Grecques, des bibliothèques publiques, des écoles de philosophie et de rhétorique, etc...

 

   Il nous a laissé une œuvre considérable, l'une des plus riches d'informations sur l'Égypte, la Grèce et Rome. Il travaille pendant 30 ans à son œuvre "la Bibliothèque Historique", qui couvre plus de 1 000 d'histoire, des temps mythologiques à Jules César. Cette œuvre est écrite en Grec et comprend 40 livres dont 15 subsistent aujourd'hui. Elle est la première à aborder une histoire universelle. Malgré de rares exceptions de l'antiquité nous avons peu de renseignement sur sa vie. Le peu de nos connaissances vient des écrits même de Diodore. Son traducteur anglais, Charles Henry Oldfather, remarque que l'une des deux seules inscriptions connues Grecques d'Agyrium (IG XIV, 588) est la pierre tombale d'un "Diodore, le fils d'Apollonius".

 

 Description de son œuvre 

 

   Son œuvre "la Bibliothèque Historique", couvre plus de 1 000 d'histoire, des temps mythologiques à Jules César. Elle était divisée en trois sections. Elle comprend 40 livres dont 15 subsistent aujourd'hui : Les livres de I à V qui sont consacrés à l’histoire mythique des Barbares et des Grecs et les livres de XI à XX traitent la période de 480 à 302 av.J.C, ainsi que quelques fragments d'autres livres (les livres VI à X étant consacrés à l’histoire de la Guerre de Troie à la fin des Guerres Médiques [499-479]). Diodore de Sicile nous montre aussi par cette œuvre les conceptions historiques du début de l'Empire Romain. Malgré quelques erreurs et contradictions, son œuvre est une mine de renseignements sur les sciences physiques et naturelles, sur l'archéologie, la géographie et l'ethnographie, non seulement en ce qui concerne la Sicile et la Grèce, mais aussi la Gaule, l'Ibérie, l'Égypte, l'Éthiopie, l'Arabie et l'Inde. Les livres se présentent sous la forme d'annales où les événements sont racontés les uns à la suite des autres, année par année.

 

• Les livres I à V, qui constituent la première section, offrent une histoire des peuples de l'Antiquité qui mêle des descriptions géographiques et de mythologie :

 

• Le Livre I : Décrit l'histoire et la culture de l'Égypte antique. Le  compte-rendu de l'extraction de l'or en Égypte que fait Diodore est l'un des premiers textes existants sur le sujet. Il décrit en détail frappant l'utilisation de travail forcé dans des conditions terribles.

• Le Livre II : Décrit l'histoire et la culture de la Mésopotamie (Assyriens, Babyloniens), de l'Inde, de la Scythie et de l'Arabie. Quelques spécialistes lui attribuent parfois la liste des sept merveilles du monde étant donnée sa description détaillée des jardins suspendus de Babylone dans ce Livre.

• Le Livre III : Décrit l'histoire et la culture de l'Afrique du Nord (Éthiopiens, Libyens et Atlantes).

• Le Livre IV : Décrit l'histoire et la culture de la Grèce et l'Europe.

• Le Livre V : Décrit l'histoire et la culture des peuples de l’Ouest méditerranéen.

 

• Les Livres VI à XVII, constituent la seconde section, Diodore raconte l'histoire du monde de la guerre de Troie jusqu'à la mort du Roi de Macédoine Alexandre le Grand (336-323).

 

• Les Livres XVII à la fin, constituent la troisième et dernière section. Ils concernent les événements historiques des successeurs d'Alexandre jusqu'à vers 60 av.J.C. La fin ayant été perdu, il est difficile de savoir si Diodore atteint le début de la Guerre des Gaules, comme il l'a promis au début de son travail.

 

  Dans ses ouvrages plusieurs grandes figures de l'antiquité sont traités avec minutie comme :

 

Périclès, Stratège et homme politique Athénien (v.495-429 av.J.C) au Livre XII.

• Denys l'Ancien (ou Dionysos I), Tyran de Syracuse de 405 à 367 av.J.C aux livres XII et XIV.

Épaminondas, général et homme politique de Thèbes (418-362) au livre XV.

Philippe II, Roi de Macédoine de 359 à 336 av.J.C au livre XVI.

Alexandre le Grand, son fils Roi de Macédoine de 336 à 323 av.J.C au livre XVII.

• Tous les Diadoques aux livres XVIII à XX. (D'après l'article de Wikipédia : Diodore de Sicile).

 

 
Pour voir correctement les traductions des noms en Grec ancien,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
  Copyright © Antikforever.com