DYNASTIE  LAGIDE
 
305   à   30

 
( Les Ptolémée )
 

Nous avons besoin de vous

 

.......Retour   Suite.......

 

   Ptolémée IV  Philopator   {Fils aimant son père}  ou  {Père Affectueux}

  DATES  de  RÈGNE
      222-204
T.Schneider, D.Sitek
222-205  P.A.Clayton
221-205  A.Eggebrecht
221-204  S.Quirke
  • Hr~~Hnw-qni~~sxai.n-sw-it.f
  • nbti~~wr-pHti~~mnx-ib-xr-nTrw-nb(w)~~nDti-n-Hnmm
  • bik~~nbw~~swDA-bAqt~~sHD-gsw-prw~~smn-hpw-mi-DHwti-aA-aA~~nb-Hbw-sd-mi-ptH-tA-Tnn ~~ity-mi-ra
  • iwa-n-nTrwi-mnxwi~~stp.n-ptH~~wsr-kA-ra~~sxm-anx-(n-)imn
  • ptwlmis~~anx-Dt~~mri-Ast
     
    En Grec : Πτολεμαίος Φιλοπάτωρ

   TITULATURE
Nom d'Horus Horus Khounoukeni Sekhâienseouitef
(La force de la jeunesse, Celui dont le père lui a permis d'apparaître)
Hr~~Hnw-qni~~sxai.n-sw-it.f
Nom de Nebty Nebty Ouerpehti Menekhibkhernetjerounebou Nedjtienhenmemet
(Nebty grand par sa vaillance, Dont le cœur est salutaire avec tous Dieux, Qui est protecteur de l'humanité)
nbti~~wr-pHti~~mnx-ib-xr-nTrw-nb(w)~~nDti-n-Hnmm
Nom d'Horus d'or Bik Nebou SeouadjabaKet Sehedjgesouperou Semenhepoumidjehoutyâa-âa
Nebhabousedmiptahtatenen Itymirê

(Le Faucon d'or qui fait prospérer l'Égypte, Qui Illumine [décore] les temples, Qui détermine les lois comme  
le grand Dieu Thot, Le seigneur des années du jubilé comme Ptah-Tennen, Le père [Roi] comme Rê)

bik~~nbw~~swDA-bAqt~~sHD-gsw-prw~~smn-hpw-mi-DHwti-aA-aA nb-Hbw-sd-mi-ptH-tA-Tnn~~ity-mi-ra

Nom de Roi

Iouâennetjerouymenekhouy Setepenptah Ouserkarê Sekhemânkhenamon
(L'héritier des deux Dieux bienfaisants, Élu de Ptah, Le ka de Rê est puissant, L’image vivante d'Amon)
iwa-n-nTrwi-mnxwi~~stp.n-ptH~~wsr-kA-ra sxm-anx-(n-)imn
Nom de naissance Ptolemaios Ânkhdjet Mériiset
(Ptolémée vivant pour toujours, Aimé d'Isis)
ptwlmis~~anx-Dt~~mri-Ast

 


 

Ptolémée IV - Museum of
Fine Arts - Boston

   Ptolémée IV Philopator fut le fils aîné de Ptolémée III Évergète et de la Reine Bérénice II de Cyrène. Il naquit probablement en Mai/Juin 244. Il arriva au pouvoir entre le 18 Octobre et le 31 Décembre 222. Il fut faible et débauché. Disciple d'Eratosthène, ses intérêts étaient davantage axés sur les arts et les sciences. En 221, il fit massacrer toute sa famille dont sa mère et son oncle Lysimaque Gouverneur de Coptos depuis 240. Il laissa le contrôle du pouvoir à ses ministres, Agathocle (ou Agathoclès) et Sosibios (ou Sosibe) qui participèrent largement au massacre. La politique étrangère de l'Égypte faite par Sosibios fut dirigée dans un combat contre les Séleucides pour le contrôle de la Syrie.
 
   En Juin 217, pendant la Quatrième guerre Syrienne (219-217), Ptolémée III remporta une remarquable victoire en Palestine, à la bataille de Raphia sur le Roi Séleucide, Antiochos III Mégas (223-187). Ptolémée, avec 70.000 hommes et 4.700 cavaliers et 73 éléphants de guerre, contre autant en face de lui, voyait la bataille mal engagée, mais il réussit, selon les écrits de Polybe (Général, homme d'État et historien Grec, v.205-126 av.J.C), à reprendre le dessus et à gagner la bataille. Cette victoire n’en laissa pas moins la dynastie décliner doucement. En 205, La puissance des Lagides fut secouée par une révolte de la Thébaïde et d’une grande partie de la Haute-Égypte où un dignitaire Thébain, Horouennéfer (ou Harmakhis) se proclama Roi. Certains spécialistes avancent qu'il fut d'origine Nubienne. Ptolémée IV va, comme son père, rester neutre dans la Deuxième Guerre Punique qui opposa Rome à Carthage.
 
   Le Pharaon mourut entre le 2 Juillet et le 18 Août 204 (Son fils est proclamé Roi le 8 Septembre 204), à l’âge de quarante ans, de cause inconnue, mais probablement des brûlures reçues par le feu qui avait ravagé le palais. Il fut incorporé dans le culte dynastique avec Arsinoé III Théo Philopator en l'an 7 (216). Comme constructions datant de son règne nous avons : Un nouveau sanctuaire pour Mout ; Un pronaos pour le temple de Min à Panopolis ; Un temple d'Hathor à Deir el-Médineh ; La rénovation du temple de Montou à El-Tod et la tombe d'Osiris à Éléphantine. Ptolémée IV, dit-on construisit un bateau géant connu sous le nom Tessarakontères "quarante" (ou Thalamège du Latin Thalamegus θαλαμηγός), un type énorme de galère surmontée de cabines. Le quarante de son nom peut faire référence à un nombre de rangée de rameurs. Les seuls cas enregistrés de ce navire, sont la description par Callixenus de Rhodes, qui écrivit au IIIe siècle ap.J.C et par Athénée de Naucratis (Rhéteur et grammairien Grec, fin IIe s.-début IIIe s. ap.J.C) au IIe siècle ap.J.C. Plutarque (Philosophe, biographe et moraliste Grec, 46-v.125) mentionne également que Ptolémée Philopator fut propriétaire d'un immense vaisseau. La théorie actuelle est que le navire du Pharaon était une galère catamaran surdimensionnée, mesurant 128 m. x 420 m.


 

Octadrachme de Ptolémée IV -
British Museum

 
   Ptolémée IV eut une ou deux épouses :
 
Arsinoé III Théo Philopator (en Grec : Arsinoh
Φιλοπάτωρ) sa sœur, qui naquit entre Novembre 246 et Juin 245. Il l'épousa entre le 17 Octobre et 15 Novembre 220. Ptolémée IV, un an avant en 221, avait fait massacrer toute sa famille, mais étrangement il avait épargné Arsinoé II. Elle lui donna un enfant, un fils :

Ptolémée V Épiphane (ou Ptolemaios Ânkhdjet Mériptah ptwlmis~~anx-Dt~~mri-pth "Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah" qui naquit entre le 9 Octobre et le 30 Novembre 210 et qui succéda à son père, sa mère assurant la régence jusqu'à sa majorité.

 
• Certains spécialistes lui attribuent une autre épouse ou concubine, en 213/212, Agathocléa, fille d'Œnanthes, la sœur de son ministre Agathocle, avec qui il put avoir un enfant. Elle fut assassinée par la foule d'Alexandrie avec sa mère et ses frères et sœurs en Octobre 203.

 

 

   Horouennéfer  
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • Hr-wn-nfr~~mr-Ast~~mr-imn-ra~~nsw-ntr.w
     
    En Grec : Hyrgonaphor  Horos Onnophris  ´Υρ Γοναфορ
DATES  de  RÈGNE
    205-199
T.Schneider, D.Sitek
206-201
   TITULATURE
Nom de naissance Horouennéfer Mériiset Mériamon-rê Nesounetjerou
(Horouennéfer aimé d'Isis et du Roi des Dieux Amon-Rê, Le grand Dieu)
Hr-wn-nfr~~mr-Ast~~mr-imn-ra~~nsw-ntr.w

 
   Horouennéfer (ou Hougronaphor ou Haronnophris ou Harmachis ou Harnakhis ou Ânkhmakhis ou Hyrgonaphor ou Herwennefer ou Horwennefer) fut Roi de Thèbes. Son nom est Égyptien mais dans les correspondances, durant son règne, son nom en Grec était Hyrgonaphor "UrGonafor ou UrGonnafor". La région de Thèbes, dès 207, forte de la dégradation du royaume Lagide et mécontente de la politique de Ptolémée IV Philopator, se révolta. Le 11 Novembre 205 elle déclara son indépendance. Elle fut appuyée par la Nubie. Comme le précise Wilhelm Pestman, deux Rois d’origine Nubienne vont prendre le pouvoir, qu’ils vont garder jusqu’en 186, sous le Roi Ptolémée V Épiphane où ils seront matés. Certains spécialistes pensent qu’Horouennéfer était en fait le Grand Prêtre de Ptah à Memphis et qu’il ne fit qu’un avec son successeur, Ânkhouennéfer, il aurait changé son nom en 199 pour des raisons inconnues. Son règne est attesté dans une inscription sur le naos du temple d'Edfou qui situe son commencement lors de l'an 16 de Ptolémée IV et aussi sur des documents en démotique.
 
  Andreas Effland nous renseigne que la date la plus ancienne pour ce Roi enregistrée fut découverte dans un papyrus Thébain qui indique que lors de la période du 9 Juillet au 7 Août 199 alors qu'Horouennéfer était Roi de la ville, l'armée Ptolémaïque faisait le siège d'Abydos. Que le Roi défendit ce siège à Abydos n'est pas documenté, peut-être qu'il fut tué dans les combats, car peu de temps après Ânkhouennéfer fut couronné nouveau Roi à Thèbes. Aucune épouse n'est connue pour lui. Il eut au moins un fils.

 

 

   Ânkhouennéfer
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • anx-wn-nfr~~mr-Ast~~mr-imn-ra~~nsw-ntr.w
     
    En Grec : Khaonnophris  (L'Osiris déchu)
DATES  de  RÈGNE
    199-186
 T.Schneider, D.Sitek
201
   TITULATURE
Nom de naissance Ânkhouennéfer Mériiset Mériamon-rê Nesounetjerou
(Ânkhouennéfer aimé d'Isis et du Roi des Dieux Amon-Rê, Le grand Dieu)
anx-wn-nfr~~mr-Ast~~mr-imn-ra~~nsw-ntr.w

  
   Ânkhouennéfer (ou Ankhmakis ou Ankhonnophris ou Khaonnophris ou Chaonnophris ou Ankmachis) fut Roi de Thèbes. Son nom est Égyptien mais dans les correspondances, durant son règne, son nom en Grec était Khaonnophris (L'Osiris déchu). Certains spécialistes pensent qu'il fut peut-être un fils de son prédécesseur Horouennéfer, mais c'est loin d'être certain. Vers 199/198 Ptolémée V Épiphane intervint, pour reprendre le contrôle du pays. Son armée mit le siège à Abydos puis prit Thèbes, mais le succès fut de courte durée. Ânkhouennéfer avec l’aide militaire de la ville de Méroé (Nubie) reprit non seulement la région, mais il réussit à récupérer jusqu'à 80% du pays.
 
   Il occupa Lycopolis (ou Assiout) en 197, mais fut forcé de se retirer sur Thèbes. La guerre entre le Nord et le Sud se poursuivit jusqu'en 186 menée par le Général Ptolémaïque Komanos (ou Conanus). Le dernier combat mettra fin aux soulèvements, il se déroulera le 27 Août 186 et vit la victoire de Ptolémée V Épiphane et de son Général Komanos. Dans cette bataille le fils d'Ânkhouennéfer fut tué et lui fut capturé. Suite à sa victoire, Ptolémée V Épiphane ne fera aucunes représailles et promulguera un décret d’amnistie en Septembre/Octobre 186 pour toute la région.

 

 

   Ptolémée V  Épiphane  Eucharistos   {Manifestation de Dieu}  ou  {L'illustre}      DATES  de  RÈGNE
   (204) 196-180
S.Quirke
210 et 204-180 D.Sitek
205-180  P.A.Clayton, A.Eggebrecht, T.Schneider
  • Hr~~Hwnw~~xai-m-nsw~~Hr-st-it.f
  • nbti~~wr-pHti~~smn-tAwi~~snfr-tAmri~~mnH-ib-xr-nTrw
  • bik~~nbw~~wAD-anx-n-Hnmmt~~nb-Hbw-sd-mi-ptH~~ity-mi-ra
  • iwa-n-nTrwi-mr(wi)-it~~stp(.n)-ptH~~wsr-kA-ra~~sxm-anx-(n)-imn
  • ptwlmis~~anx-Dt~~mri-pth
     
    En Grec : PtolemaioV EpipfanhV EucaristoV  ou  Πτολεμαίος E 'ό Έπιφανής
   TITULATURE
Nom d'Horus Horus Khounou Khâiemnesou Hersetitef
(Horus le jeune qui est apparu comme Roi au lieu de son père)
Hr~~Hwnw~~xai-m-nsw~~Hr-st-it.f
Nom de Nebty Nebty Ouerpehti Sementaoui Senéfertaméri Menekhibkhernetjerou
(Nebty grand par sa vaillance, qui a établi les Deux Terres, Celui qui est parfait pour les faire prospérer,
Dont le cœur est salutaire avec les Dieux)

nbti~~wr-pHti~~smn-tAwi~~snfr-tAmri~~mnH-ib-xr-nTrw
Nom d'Horus d'or Bik Nebou Ouadjânkhenhenmemet Nebhebousedmiptah Itymirê
(Le Faucon d'or qui a fait prospérer la vie du peuple, Le seigneur des années du
jubilé comme Ptah-Tennen, Le père [Roi] comme Rê)

bik~~nbw~~wAD-anx-n-Hnmmt~~nb-Hbw-sd-mi-ptH~~ity-mi-ra
Nom de Roi Iouâennetjerouymerouyit Setepenptah Ouserkarê Sekhemânkhenamon
(L'héritier des deux Dieux aimant leur père, Élu de Ptah, Le ka de Rê est puissant, L’image vivante d'Amon)
iwa-n-nTrwi-mr(wi)-it~~stp(.n)-ptH~~wsr-kA-ra~~sxm-anx-(n)-imn
Nom de naissance Ptolemaios Ânkhdjet Mériptah
(Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah)
ptwlmis~~anx-Dt~~mri-pth

 


 

Ptolémée V - Musée Archéologique
National de Naples

   Ptolémée V Épiphane Eucharistos "Qui est Dieu ressuscité (apparu), dont la bonté est belle" fut le fils de Ptolémée IV Philopator et de la Reine Arsinoé III. Il naquit fin de l'an 12 ou début de l'an 13 de son père soit autour de 210. Généralement on compte entre le 9 Octobre et le 30 Novembre 210. Après la mort de son père en Juillet/Août 204 il est proclamé Roi le 8 Septembre 204, alors qu'il n’a que 5/6 ans et sa mère doit assurer la régence. Mais deux puissants hauts dignitaires : Agathocle (ou Agathoclès) et Sosibios (ou Sosibe), firent assassiner Arsinoé III fin Septembre 204 et s’emparèrent du pouvoir. Cette crise politique permit au Roi Séleucide, Antiochos III Mégas (223-187) d’attaquer l'Égypte au Proche Orient et en mer Égée. Agathocle fut tué à Alexandrie en Octobre 203 et la régence fut confiée au Stratège Tlepolémos jusqu'en 202/201.
 
   Antiochos III, après une courte victoire Égyptienne à Damas, continua l’offensive. Il va par ses victoires de : Gaza, Panions en 200, Sidon en 199 et Samos, s’emparer de la Syrie, de la Palestine et de l'Asie Mineure et devenir la première puissance en Orient. Dans le même temps le Roi Philippe V (221-179) de Macédoine prit possession des îles de la mer Égée et des villes de Thrace, provoquant l'intervention de Rome et de la Deuxième Guerre Macédonienne (200-197). En Égypte les Régents se succédèrent, en 201 ce fut Aristomène et Polycrate d'Argos qui furent nommés jusqu'à ce que la majorité du Roi ait été déclarée en Octobre/Novembre 197. Ils souhaitaient réunifier l'Égypte et ils firent couronner Ptolémée V Épiphane en Mars 196 à Memphis par le Grand Prêtre de Ptah.
 
   La perte de toutes les possessions extérieures de l'Égypte (Sauf Chypre) conduisit le royaume Lagide à s’effondrer et Rome, la nouvelle puissance, à s’investir dans les querelles de l’Orient pour faire régner la paix. En 196, les Romains appuyèrent les Égyptiens dans des négociations avec le Roi Séleucide pour préserver leurs intérêts. Antiochos III y répondit favorablement, en précisant qu'il voulait faire la paix avec Ptolémée V et il lui donna sa fille Cléopâtre I Syra en mariage, ce qui amena une paix provisoire entre l'Égypte et les Séleucides en mettant fin à la Cinquième Guerre Syrienne. Ils furent réellement fiancés en 195, mais leur mariage ne fut célébré qu'au début de 193 à Raphia. Plus tard, la propagande Ptolémaïque fit valoir que Cléopâtre I avait reçu la Cœlé-Syrie en dote et que cette terre appartenait donc à nouveau à l'Egypte. Ce n'est aujourd'hui toujours pas clair si cette promesse fut vraiment faite, en tout cas la Cœlé-Syrie resta à partir de la bataille Panions (ou Paneion) en 200 en la possession du royaume Séleucide.


 

Tétradrachme de Ptolémée V -
British Museum

 
   La politique de son père, Ptolémée IV Philopator, avait réveillé les ardeurs des indigènes Thébains. En 205, la Thébaïde avait pris son indépendance avec deux Rois d’origine Nubienne. La révolte fut matée définitivement en Août 186 par l'armée royale, avec l'aide de mercenaires Grecs, sous le commandement du Général Komanos (ou Conanus). Au cours de cette bataille le Roi Thébain Ânkhouennéfer fut emprisonné et son fils tué. Le pouvoir royal en pleine décadence, avait vu aussi Lycopolis (Assiout) se révolter contre Alexandrie. Ce soulèvement dura jusqu'en 185 où il fut maté par Polycrate d’Argos. Le chef de la révolte était Tormanted qui mourut à Saïs. Ce fut sous le règne de Ptolémée V que fut gravée la Pierre de Rosette (Texte daté du 27 Mars 196). Ptolémée V mourut en Septembre 180 (On trouve aussi le 20 Mai 180) peut-être empoisonné par ses courtisans ?, à l’âge d'une trentaine d'années. Son fils n'étant pas majeur ce fut Cléopâtre I Syra qui récupéra la Régence. Il fut déifié de son vivant, ainsi que son épouse, incorporé dans le culte dynastique probablement en 194.
 
   Ptolémée V n'a qu'une épouse attestée, mais on sait que des négociations de mariage furent faites entre des Ambassadeurs Égyptiens et Macédoniens avant son accession au trône, mais on ne connaît pas l'identité de la Princesse Macédonienne impliquée :
 
Cléopâtre I Syra "La Syrienne" (En Grec : Kleopatra h Sura) qui fut la fille du Roi Séleucide, Antiochos III Mégas (223-187) et de la Reine Laodice III. Elle naquit vers 212 (ou 219, on trouve aussi 204). Leur mariage fut célébré au début de 193. Elle lui donna trois enfants :
  Deux fils :

Ptolémée VI Philométor (ou Ptolemaios Ânkhdjet Mériptah ptwlmis~~anx-Dtmri-ptH) "Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah", qui naquit entre le 7 Mai et le 5 Juin 186 et qui succéda à son père. Il épousa sa sœur Cléopâtre II Philométor Soteira.
Ptolémée VIII Evergète II Tryphon (En Grec : Πτολεμαίος H' Ευεργέτης B' Φύσκων  ou Ptolemaios Ânkhdjet Mériptah  ptwlmis~~anx-Dt mri-ptH ou Physcon) "Ptolémée vivant pour toujours, Aimé de Ptah"  "Gros ventre", sa date de naissance est inconnue, peut-être en 186 (ou 184 ou 183). Il fut Roi de 170 à 163 et 145 à 116. Il épousa également sa sœur Cléopâtre II Philométor Soteira.

 
  Une fille :

Cléopâtre II Philométor Soteira Évergète (En Grec : Κλεοπάτρα Β Φιλομήτωρ Ευεργέτη Σώτειρας "Fille aimant sa mère, la Bienfaitrice" ou Cléopâtre Netjeret Meret Mout  qlwptrt nTrt mr(t) mwt) "La Déesse Cléopâtre qui est aimée de Mout", qui naquit 187 (ou 185 ou 181 ?). Elle épousa ses deux frères ci-dessus.

 

 

   Cléopâtre I   Syra   DATES  de  RÈGNE
    180-178/7
D.Sitek
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • ..................
  • qlwptrt~~rdj-n.s-nbti-rxyt-n-nfrw~~qni-si-nt-nb(t)-sAw~~Tnj-sj-tHr-m-mrwt.s.......
     
    En Grec : Κλεοπάτρα Α' Σύρα


 

Octadrachme de Cléopâtre I

   Cléopâtre I Syra "La Syrienne"  fut la fille du Roi Séleucide, Antiochos III Mégas (223-187) et de la Reine Laodice III. Elle naquit vers 212 (ou 219, on trouve aussi 204). En 197, Antiochos III qui voulait faire la paix avec Ptolémée V Épiphane, lui donna sa fille Cléopâtre I en mariage ce qui allait mettre fin à la Cinquième Guerre Syrienne (202-195). Les futurs époux furent réellement fiancés en 195 et leur mariage ne fut célébré qu'au début de 193, à Raphia.  Plus tard, la propagande Ptolémaïque fera valoir que Cléopâtre I avait reçu la Cœlé-Syrie en dote et que cette terre appartenait donc à nouveau à l'Egypte.
 
   En 187, Cléopâtre I fut nommée Vizir. En Septembre 180, à la mort de Ptolémée V, elle dut assurer le rôle de Régente jusqu'à la majorité de son enfant Ptolémée VI, mineur. Cléopâtre I fut la première Reine Ptolémaïque à exercer seule tous les pouvoirs. Elle fera également frapper sa propre monnaie, qui portera aussi son nom avant celui de son enfant. Elle mourut en 178/177. Elle donna trois enfants à Ptolémée V Épiphane : Deux fils, Ptolémée VI Philométor et Ptolémée VIII Évergète II Tryphon, et Une fille, Cléopâtre II Philométor Soteira.

 

Pour plus de détails sur la Reine voir l'article sur : La vie de Cléopâtre I

 

.......Retour   Suite .......

 

 
Pour voir correctement les traductions des noms en Grec ancien,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
Copyright © Antikforever.com
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.