XIXe  DYNASTIE
 
1295     à     1186
 
Ramesside  ( Thèbes, Pi-Ramsès )

 

Nous avons besoin de vous

 

   Lorsque Horemheb, dernier Roi de la XVIII dynastie, est sur le point de mourir, sans héritier, il nome comme son successeur son Vizir et général en chef Pa-Ramassou (Ramsès I) originaire de Tanis dans le Delta. La situation politique internationale a radicalement changé vers la fin de la XVIIIe dynastie. Les Hittites ont progressivement étendu leur influence en Syrie/Palestine et sont devenus une puissance majeure. C'est le fils de Ramsès I, Séthi I qui va être le vrai fondateur de la dynastie, bien que certains spécialistes, aujourd'hui, donnent Horemheb comme le véritable fondateur. La XIXe dynastie est surtout connue pour ses conquêtes militaires en Palestine, au Liban et en Syrie. Les Rois guerriers du début de la XVIIIe dynastie avaient rencontré que peu de résistance des royaumes voisins, ce qui leur permit d'élargir leur sphère d'influence facilement.
 
   La capitale religieuse du pays reste Thèbes, mais Séthi I choisit Tanis, dans le Delta, pour capitale politique. Selon quelques spécialistes la ville fut construite avec les restes de celle d'Avaris, l'ancienne capitale des Hyksôs. Avec Séthi I vont reprendre les grands programmes de construction et les expéditions et campagnes militaires afin de récupérer les anciennes positions de l'Égypte, à la fois en Libye et en Palestine. Mais c'est véritablement le fils de Séthi I, Ramsès II qui au cours de son très long règne de 67 ans, va rendre au pays sa position dominante. Il réussira à contenir un nouvel ennemi, les Hittites. La guerre avec leurs Empereurs durera plusieurs années. Ramsès II sera aussi contraint d'intervenir en Palestine pour mater une révolte importante contre son occupation du pays qui se ponctuera par la très célèbre bataille de Kadesh contre les Hittites. Ce n'est que lorsque des troubles civils vont secouer l'Empire Hittite et que la menace des Assyriens va considérablement augmenter, qu'un traité de paix sera négocié entre Égyptiens et Hittites. Ramsès II le confortera en épousant une de leur Princesse. Durant son long règne, il se révélera aussi un grand constructeur. Il fera édifier de nombreux monuments, temples, obélisques et statues colossales, en particulier à Louxor, Karnak (Thèbes) et Abou Simbel et créera une nouvelle capitale dans le Delta, Pi-Ramsès. Lors de son règne les richesses vont affluer dans le pays et l'art sera porté à un raffinement hérité de la Période Amarnienne.
 
   Ce n'est que son 13e fils, Mérenptah qui lui succèdera. Son règne est marqué de plusieurs faits importants. Il approvisionnera les Hittites en blé dont le peuple était ravagé par la famine. Il repoussera des envahisseurs venus du Nord, les "Peuples de la mer". Enfin il effectuera des campagnes militaires en Lybie qui seront couronnées de succès. C'est aussi sous son règne que l'on date l'épisode biblique de l'exode des Hébreux conduit par Moïse. Après le règne de Mérenptah, débutera une période d'anarchie du aux querelles de succession. En moins de 15 ans pas moins de quatre souverains vont se succéder laissant la situation externe se dégrader peu à peu. Les troubles dureront jusqu'à la fin de la dynastie qui verra l'arrivée au pouvoir d'une Reine, Taousert. La reprise en main et le changement de dynastie se feront par Sethnakht qui était alors général en chef des armées. Il profitera de l'anarchie régnant à la fin de la XIXe dynastie et prendra le pouvoir en éliminant les derniers prétendants au trône issus de la famille de Ramsès II.
 
   Sur le plan religieux, les Ramessides considéraient le Dieu Seth comme étant leur ancêtre royal. Un fragment d'obélisque, récemment découvert au fond de la mer près d'Alexandrie, représente Séthi I en sphinx avec la tête de Seth (Animal Séthien). Ramsès II réussira à rééquilibrer les forces entre les différents clergés, tout en favorisant ceux de Memphis, Héliopolis et Thèbes. Afin de mieux contrôler les richesses qui en dépendaient il placera ses fils à la tête de chacun des grands temples du pays.

 

 Liste des Rois de la XIXe dynastie : Pour d'autres détails voir
l'art au Nouvel Empire

Généalogie
de la Dynastie

Les tombes

- Ramsès I
- Séthi I
- Ramsès II
- Mérenptah   ou  Mineptah
- Amenmes
- Séthi II
- Siptah  ou  Siptah Mérenptah
- Taousert  (Reine)

1295-1294
1294-1279
1279-1213
1213-1203
1203-1199
1203-1194
1194-1188
1188-1186

 

Bibliographie

 
   Pour d'autres détails sur la dynastie voir les ouvrages de:
 
Cyril Aldred :
- The parentage of King Siptah, pp : 41-60, JEA 49, Egypt Exploration Society, London, 1963.
Hartwig Altenmüller :
- Die verspätete beisetzung des Siptah, pp : 29-36, GM 145, Göttingen, 1995.
- Das präsumtive begräbnis des Siptah, pp : 1-10, Studien zur altägyptischen Kultur 23, 1996.
Peter J. Brand et William H.Peck :
- The monuments of Seti I : Epigraphic, historical and art historical analysis, Brill, Leiden, Boston, 2000 - Journal of the Royal Asiatic Society 11, N° 3, pp : 377-424, Cambridge University Press, 2001 - JNES 64, N° 2, pp : 113-115, University of Chicago Press, Chicago, 2005.
Patrick D.Cardon :
- Amenmesse : An Egyptian royal head of the nineteenth dynasty in the Metropolitan Museum, pp : 5-14, MMJ 14, New York, 1979.
Peter A.Clayton :
- Chronicle of the Pharaohs : The reign-by-reign record of the rulers and dynasties of ancient Egypt, Thames and Hudson, New York, 1994, 1996, Novembre 2006 et janvier 2007 - American University in Cairo Press, Le Caire, 2006 - En Français, avec Florence Maruéjol, Chronique des pharaons : L'histoire règne par règne des souverains et des dynasties de l'Égypte ancienne, Casterman, Paris, 1994 et 1995.
Eugene Cruz-Uribe :
- The father of Ramses I : OI 11456, pp : 237-244, JNES 37, No.3, University of Chicago Press, Juillet, 1978.
Kathryn Cruz-Uribe :
- On the wife of Merenptah, pp : 23-32, GM 24. Göttingen, 1977.
Aidan Marc Dodson et Dyan Hilton :
- The complete royal families of ancient Egypt, Thames and Hudson, London, Septembre 2004 et Février 2010.
Aidan Marc Dodson :
- The Takhats and some other royal ladies of the Ramesside period, pp : 224-29, JEA 73, London, 1987.
- King Amenmesse at Riqqa, pp : 153-156, GM 117, Göttingen, 1990.
Marianne Eaton-Krauss :
- Seti-Merenptah als kronprinz Merenptahs, pp :15-22, GM 50. Göttingen, 1981.
Nicolas Grimal :
- Histoire de l'Égypte ancienne, Fayard, Paris, Novembre 1988 et 1997, LGF, Livre de Poche, Janvier 1994 - En Anglais, A History of Ancient Egypt, Blackwell Books, Oxford, 1992.
Pierre Grandet :
- L'exécution du chancelier Bay, pp : 339-345, BIFAO 100, Le Caire, Janvier 2000.
- Le papyrus Harris I, (BM9999), III, BiEtud 129, IFAO, Le Caire, 2000.
Labib Habachi :
- King Amenmesse and Viziers Amenmose and Kha’emtore : Their monuments and place in history, pp : 39-67, MDAIK 34, Le Caire, Mainz, Janvier 1978.
Michael Höveler-Mueller
- Am anfang war Ägypten : Die geschichte der pharaonischen hochkultur von der frühzeit bis zum ende des neuen reiches ca. 4000 - 1070 v, Das pharaonische Ägypten, Philipp Von Zabern, Mainz, Juillet 2005.
Erik Hornung, Rolf Krauss et David A.Warburton :
- Handbook of ancient egyptian chronology, Handbook of Oriental Studies : Section 1, the Near & Middle East, illustrated edition, Brill Academic Pubishers, Leiden, Décembre 2005 et Octobre 2006.
Rolf Krauss :
- Untersuchungen zu König Amenmesse (1.Teil), pp : 161-99, SAK 4, Hambourg, 1976.
- Untersuchungen zu König Amenmesse (2. Teil), pp :131-74, SAK 5, Hambourg, 1977.
- Zur historischen Einordnung Amenmesses und zur Chronologie der 19./20. Dynastie, pp : 27-34, GM 45, Göttingen, 1981.
- Sothis und monddaten : Studien zur astronomischen und technischen chronologie altägyptens, Hilderscheimer Äegyptologische Beitrage, Gerstenberg, Hildesheim, Janvier 1985.
- Untersuchungen zu König Amenmesse: Nachträge, pp :161-84, SAK 24, Hambourg, 1997.
Jean-Marie Kruchten :
- La fin de la XIXe Dynastie vue d'après la section "historique" du Papyrus Harris I, Université de Bruxelles, 1981.
Kenneth Anderson Kitchen :
- Further notes on New Kingdom chronology and history, pp : 313-324, Chronique d'Egypte 63, 1968.
- Amenmesses in Northern Egypt, pp : 23-26, GM 99, Göttingen, 1987.
Claire Lalouette :
- Histoire de la civilisation pharaonique. Tome 3 : L'Empire des Ramsès, Fayard, Paris, 1985 - Flammarion, Collection Champs, 1995.
Donald Bruce Redford :
- Pharaonic king-lists, annals, and day-books : A contribution to the study of the Egyptian sense of history, Society for the Study of Egyptian Antiquities, Février 1986 - Ontario Benben Publications, Mississauga, Ontario, Février 1986.
- Egypt, Canaan and Israel in ancient times, Princeton university press, Princeton, Juillet 1992 et Septembre 1993.
Hourig Sourouzian :
- Les monuments du roi Merenptah, Philipp von Zabern, Mainz, 1989.
Hermann Alexander Schlögl :
- Das Alte Ägypten, Geschichte und Kultur von der Frühzeit bis zu Kleopatra, Verlag C. H. Beck, München, 2006 et 2008.
Siegfried Schott :
- Altägyptische festdaten, Verlag der Akademie der Wissenschaften und der Literatur, Mainz/Wiesbaden, 1950.
Thomas Schneider :
- Lexikon der Pharaonen, Artemis, Zuürich, 1994 - Avec Arne Eggebrecht, Deutscher Taschenbuch, München, 1996 - Artemis & Winkler, Düsseldorf, 1997 - Albatros, Düsseldorf, 2002.
Joyce Anne Tyldesley, Aude Gros de Beler et Pierre Girard :
- Chronique des Reines d'Égypte, Des origines à la mort de Cléopâtre, Collection : Essais Sciences, Actes Sud, Juillet 2008.
Pascal Vernus :
- Affaires et scandales sous les Ramsès, la crise des valeurs dans l'Égypte du Nouvel empire, Collection : Bibliothèque de l'Égypte ancienne, Pygmalion, 1993 et Juillet 1997 - Édition J'ai lu, Paris, Novembre 2001 - En Anglais, Traduction de David Lorton, Affairs and scandals in ancient Egypt, Cornell University Press, Novembre 2003.
Jürgen Von Beckerath :
- Chronologic des pharaonischen Ägypten : Die zeitbestimmung der ägyptischen geschichte von der vorzeit bis 332v. Chr., Münchener Universitaätsschriften, MÄS 46, Philipp von Zabern, Mainz, Janvier 1997.
- Handbuch der ägyptischen königsnamen, pp :108-113, MÄS 20, Deutscher Kunstverlag, München, Janvier 1984 - MÄS 49, Philipp von Zabern, Mainz, 1999.
Frank Joseph Yurco :
- Was Amenmesse the Viceroy of Kush, Messuwy ?, pp : 49-56, JARCE 34. New York, 1997.

 

 

   Ramsès I               DATES  de  RÈGNE
            1295-1294
N.Grimal, K.A.Kitchen, J.Malek, M.Rice, I.Shaw
1315-1314  D.B.Redford, S.Schott
1308-1307  A.H.Gardiner
1307-1306  D.Arnold, J.R.Baines, J.Kinnaer
1306-1304  E.Hornung
1305-1303  A.Eggebrecht, D.O'Connor
1304-1303  R.A.Parker
1298-1296  A.M.Dodson
1293-1291  P.A.Clayton, W.J.Murnane,
P.A.Piccione, D.Sitek, E.F.Wente
1292-1291  S.Schott (2)
1292-1290  H.W.Helck, R.Krauss, S.Quirke, T.Schneider, J.von Beckerath
 
  • Hr kA-nxt wAD-nsyt

  • nbti xai-m-nsw-mi-itm
  • bik nbw smn-mAat-xt-tAwi
  • mn-pHti-ra HqA-mAat
  • ra-msi-sw HqA-mAat
     
  • Ramessês   (Manéthon)
  • En Grec Ραμέσσης έτερος (erepos Ramessis)


 

Tête de statue de Ramsès I, à l'origine elle
le représentait en scribe -
Museum of Fine Arts, Boston

   Manéthon l’appelle Ramessês (Africanus, Flavius Josèphe, Eusebius), mais il se nommait avant son accession au trône, Pa-Ramassou (ou Pa-ra-mes-su). Il est originaire de Tanis dans le Delta et n'est pas de descendance royale. Sous le règne d'Horemheb il est d'abord un simple officier, puis il va gravir les échelons et devenir un proche du souverain, celui-ci le nommera Vizir et, à ce titre, il sera le représentant du Pharaon en Haute et Basse-Égypte. Horemheb n’a pas d’héritier male et juste avant sa mort il porte Ramsès I au rang de corégent et son successeur. Manéthon lui compte 1 an et 4 mois de règne (Josèphe Flavius) ou 1 an (Africanus). Ramsès I est déjà âgé lorsqu'il arrive au pouvoir, certains spécialistes avancent bien plus de 50 ans. La durée de son règne donnée par Manéthon semble exacte. Plus précisément elle serait d'un minimum de 17 mois, chiffre retenu à partir d'une dernière date connue, le 20e jour du IIe mois de la saison Peret de l'an 2, que l'on a retrouvée sur une stèle du Roi aujourd'hui au musée du Louvre (c57).
 
   Il prend résidence à Memphis pour échapper à l'influence des Prêtres de Thèbes. Il laisse son fils, comme Prince héritier, diriger quelques campagnes militaires, notamment une expédition punitive au Sud de la Palestine où le Prince fera de nombreux prisonniers, tandis que lui gère plutôt des affaires internes du pays. Il sera à l’origine de la longue lignée des Ramsès qui s'éteindra en 1069. De son activité de bâtisseur, on retient l'édification de la salle hypostyle du temple de Karnak, qu'Horemheb avait débuté, ainsi que des traces de construction à Memphis, Héliopolis, Abydos et d'une chapelle à Bouhen, une grande ville près de la seconde cataracte. Après sa prise de pouvoir il construit son tombeau, KV16, dans la vallée des Rois. Sa tombe fut découverte par Giovanni Battista Belzoni, en 1817. Ramsès I n'a qu'une épouse attitrée, Satrê. On ne connait qu'un enfant de cette union, Séthi I qui succède à son père.
 

Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur : La vie de Ramsès I

 

 

   Séthi I


 
 

Carte
 

             DATES  de  RÈGNE
           1294-1279
T.G.H.James, N.Grimal, K.A.Kitchen,
J.Malek, I.Shaw
1314-1304  D.B.Redford
1308-1294  A.H.Gardiner
1306-1292  J.R.Baines
1306-1290  D.Arnold, J.Kinnaer
1304-1290  E.Hornung
1303-1290  A.Eggebrecht, R.A.Parker
1296-1279  A.M.Dodson
1291-1279  P.A.Piccione, D.Sitek, P.Vernus, E.F.Wente, J.Yoyotte
1291-1278  P.A.Clayton
1290-1279  H.W.Helck, T.Schneider
1290-1279/78  J.von Beckerath
1290-1279/78  S.Quirke
 
  • Hr kA-nxt xai-m-wAst , sanx-tAwi , iri.n-ra, wAH-nsyt , wr-nsyt , wsr-kAw, aA-xpS

  • nbti wHm-mswt , sxm-xpS dr-pDt-A
  • bik nbw wHm-xaw wsr-pDwt-m-tAw
  • mn-mAat-ra tit-ra
  • sTXy mri.n-ptH
     
  • Sethôs  (Manéthon)
 

   Manéthon l’appelle Sethôs (Africanus, Eusebius, Flavius Josèphe) et lui compte 59 ans de règne (Josèphe Flavius) ou 55 ans (Eusebius) ou 51 ans (Africanus). Il est le fils de Ramsès I et de la Reine Satrê. Poursuivant lui aussi l'œuvre d'Horemheb, il se lance dans un programme de reconquête des terres perdues sous Amenhotep IV et il va confirmer le rétablissement international de l’Égypte. Une première campagne vers l'Est, tout de suite après sa prise de pouvoir, remet en place les Bédouins menaçant dont les agitations perturbaient la circulation vers Gaza.
 
    Sa plus importante campagne sera celle de la 3e à la 5e année de son règne.  Il reconquiert le Sud de la Palestine et poursuit jusqu'en Amourrou (Liban). Il reprend ainsi et pacifie le Nord de la Syrie et l'importante cité de Qatna. Il continue sa progression et entre en contact avec les Hittites de l'Empereur Mouwatalli II (1295-1272) à Kadesh (ou Qadesh) sur l’Oronte où il sera victorieux. Lorsque Séthi I meurt, l'Égypte a récupéré toute la partie Sud de son ancien Empire Asiatique. Séthi I favorise le Dieu Seth d'Avaris et a une activité de bâtisseur importante.
 
   Il meurt entre 45/50 ans (D'autres spécialistes disent 60 ans). Peut-être de complications résultant d'une infection grave de l'oreille. Il est enterré dans la vallée des Rois dans le tombeau KV17, mais sa momie fut retrouvée dans la cachette de la tombe DB320 de Deir el-Bahari, découverte en 1881. Il épouse Mouttouya (ou Touy ou Touya) qui meurt en 1258. Elle lui donne trois ou quatre enfants : Deux fils, Nebenkhasetnebet et Ramsès II et deux filles, Tiâ I et peut-être Henouetmirê.

 
Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur : La vie de Séthi I

 

 

   Ramsès II

  Voir les enfants
de Ramsès II


              
  Carte

 DATES  de  RÈGNE
1279-1213

  H.W.Helck, K.A.Kitchen, R.Krauss, J.Malek,
  F.MaruéjolS.Quirke, T.Schneider, I.Shaw,
D.Sitek,  P.Vernus, J.von Beckerath, J.Yoyotte
1304-1237  D.B.Redford
1294-1227  A.H.Gardiner
1292-1225  J.R.Baines
1290-1224  D.Arnold, A.Eggebrecht, E.Hornung
1290-1223  J.Kinnaer, R.A.Parker
1279-1212  P.A.Clayton, A.M.Dodson,
N.Grimal, P.A.Piccione, E.F.Wente

  • Hr kA-nxt mri-mAat , wr-nxtw aHA-Hr-xpS.f , nb-HAbw-sd-mi-it.f-ptH-tATnn

  • nbti mk-kmt waf-xaswt
  • bik nbw wsr-rnpwta A-nxtw
  • wsr-mAat-ra stp.n-ra
  • ra-msi-sw mri-imn , ss(i)-sw mri-imn
     
  • Rapsacês  ou  Rampsês  ou  Harmessês    (Manéthon)

  Manéthon l’appelle Rapsacês ou Rhapsakes (Africanus) ou Rampsês ou Harmessês Meïamoun (Flavius Josèphe) ou Rhampses ou Rampses (Eusebius) et lui compte 66 ans et 2 mois de règne (Josèphe Flavius) ou 66 ans (Eusebius, Africanus). Il fut le fils de Séthi I et de la Reine Mouttouya (ou Touy ou Touya). Brillant homme de guerre et grand bâtisseur, ce Pharaon, à la descendance considérable est sûrement un des plus importants personnages de l’histoire de l’Égypte. Son règne est très marqué par une forte activité dans les mines d’or et les carrières (développement de Pi-Ramsès), par ses campagnes militaires et sa très grande activité de bâtisseur.

 
   En l’an 5, il remporta une indécise victoire à Kadesh (ou Qadesh) contre l'Empereur des Hittites, Mouwatalli II (1295-1272) qui avait concentré une énorme coalition de ses vassaux Anatoliens et Syriens et menaçait l’Égypte. Grâce à cette "victoire", après le partage de la Syrie avec les Hittites, l'Égypte gagna une paix relative de plus de quarante ans, pendant laquelle Ramsès II donna au pays une parure monumentale. La menace que constituent les Assyriens, obligea les deux adversaires à une entente et une aide mutuelle, qui fut concrétisée par deux mariages de Ramsès II avec des filles de l'Empereur Hattousili III et de la Reine Poudoukhépa (ou Poudouhepot ou Puduheba ou Puduhepa). Ramsès II entreprit de grands travaux : Le temple funéraire d'Abou Simbel, l’avant-cour du temple de Louxor, les colosses et temples de Tanis, Abydos et Memphis etc... Il construisit un temple destiné à son culte funéraire dans la vallée des Rois, "le Ramesseum" et plus tard il fit ériger une ville dans le Delta du Nil, qu'il prit pour Capitale, Pi-Ramsès "La Maison de Ramsès".
 
  Ramsès II mourut à plus de 90 ans. Sa tombe, KV7, fut découverte en 1738 par R.Pococke dans la vallée des Rois. En 1995, une équipe d'archéologues a mis au jour à proximité, une tombe gigantesque, KV5 où l’on a découvert plus de cent vingt chambres qui seraient les sépultures de ses enfants. Sa momie a été retrouvée dans la cachette de la tombe DB320de Deir el-Bahari, découverte en 1881. On lui compte beaucoup d’épouses : Néfertari, Isis-Nofret I, six de ses filles : Bentanat I (Bint-Anath I), Méritamon, Nebettaouy, Henouttaoui (ou Henuttawy ou Henouttaouy), Henoutimrê, une Princesse Babylonienne, une Princesse Syrienne et deux Princesses Hittites, dont Maâthor-Néferourê. Son harem ne comptera pas moins de deux cents concubines. Toutes ces femmes lui donnèrent une grande quantité de garçons et filles, on en dénombre près de cent dix.
 

Pour plus de détails sur le Roi voir l'article sur : La vie de Ramsès II

 

Suite........

 

 
 
Pour voir correctement les translittérations des titulatures des Rois,
vous pouvez télécharger et installer la police de caractère jointe.
 Copyright © Antikforever.com